Rassurcap Solutions : assurance décès plus inclusive et solidaire

0
377

Entreprise à mission, MAIF fait évoluer son contrat d’assurance décès Rassurcap Solutions en améliorant son accessibilité et en enrichissant son offre avec de nouvelles garanties encore plus protectrices.

Après l’enrichissement du produit en mars 2021 avec l’intégration de services personnalisables ou d’accompagnement comme l’écoute, le conseil, l’aide aux démarches administratives (accessible aussi en cas de coup dur du foyer), MAIF propose une offre protectrice alignée avec ses convictions, apportant une nouvelle preuve concrète de l’attention sincère portée à ses sociétaires, qui fonde sa raison d’être en tant qu’entreprise à mission. Rassurcap Solutions vise notamment à garantir le niveau de vie de la famille, de garantir l’avenir des enfants et d’accompagner les proches avec une écoute, une aide administrative et des services personnalisables.

Des formalités d’adhésion simplifiées

MAIF a souhaité simplifier les formalités d’adhésion avec un questionnaire médical allégé. Celui-ci concerne notamment les adhérents jusqu’à l’âge de 40 ans qui souscrivent à un contrat pour un capital inférieur ou égal à 250 000 euros.

La mutuelle a également souhaité faciliter le parcours des sociétaires en leur permettant de souscrire de façon 100% digitalisée sur maif.fr avec la possibilité à tout moment d’être accompagné par un conseiller par téléphone ou via un rendez-vous en agence.

Désormais, les personnes déclarant un capital garanti inférieur ou égal à 200 000 euros ayant été victimes d’un cancer et qui en ont été guéries depuis plus de 10 ans ne seront plus tenues de le signaler.

Suspension des cotisations, augmentation de capital…

Depuis le 7 avril 2022, le contrat propose quatre grandes évolutions, conçues avec les sociétaires, les prospects et les équipes MAIF. La première consiste en la possibilité de suspendre les cotisations pendant trois ans en cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie de son conjoint lui aussi souscripteur (mariés, partenaires de pacs ou concubins).

Le tout en maintenant les mêmes garanties. Cette mesure concerne les adhérents actuels et futurs.  La garantie maladie grave prévoit le versement d’un capital supplémentaire de 5 000 euros, versé en une seule fois, en cas de diagnostic d’une maladie grave du souscripteur durant la vie du contrat.

Troisième mesure, l’évolution de l’offre permet par ailleurs d’augmenter son capital, sans aucune formalité médicale, à hauteur de 20 000 euros en une ou plusieurs fois durant la vie du contrat, et ce jusque l’âge de 50 ans révolus. Ce principe est applicable aux adhérents actuels et pour les nouvelles souscriptions, et permet la personnalisation du contrat.

Enfin, le contrat permet désormais de verser une avance de fonds d’un montant fixe de 4 000 euros au bénéficiaire conjoint, partenaire de pacs ou à toute personne désignée nommément comme unique bénéficiaire, à la suite du décès du souscripteur. Cette garantie est applicable sur les adhérents déjà en stock, sous condition d’un capital minimum de 20 000 euros assuré, ainsi que sur les nouvelles souscriptions.

Le contrat Rassurcap Solutions a ainsi à cœur de proposer des réponses adaptées à chaque situation dans les moments les plus difficiles de la vie, avec des garanties singulières, à un tarif compétitif.

Sources : communiqué de presse MAIF et données Internet

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P