Sport : MAIF accompagne la digitalisation des fédérations

0
614

Convaincu que le sport est essentiel à chaque individu et au mieux commun, MAIF, assureur historique des collectivités et partenaire de longue date du sport français investit en faveur de la pratique sportive.

MAIF a ainsi développé avec MyCoach « Accès Sport », une application gratuite pour accompagner la digitalisation des fédérations et l’offre de services aux pratiquants et promeut avec « Sport Planète » un sport respectueux de l’environnement.

La crise sanitaire a accéléré l’évolution des modalités de la pratique sportive, générant une plus forte appétence pour le multisport et la pratique libre. Pour répondre à ces enjeux, et parce que les fédérations jouent un rôle essentiel dans la promotion du sport en France, MyCoach, acteur de la digitalisation de la pratique et du mouvement sportif, et MAIF lancent « Accès Sport », une application permettant aux pratiquants de découvrir plusieurs sports au sein d’une seule et même application et aux licenciés de bénéficier d’informations de leur Fédération.

Cette collaboration unique entre un grand groupe assurantiel et une startup fait émerger un nouveau levier de croissance au service du mouvement sportif. « MAIF a à cœur d’accompagner ses sociétaires avec sincérité, en leur fournissant notamment des services adaptés et innovants. Accès Sport est un nouveau venu dans cet écosystème d’applications destinées aux fédérations et pratiquants sportifs » explique Laure Mestre, responsable stratégie et développement sport du groupe MAIF.

Licence, actualités, bibliothèque et cartographie

MyCoach et MAIF offrent, grâce à cette application, la possibilité aux Fédérations de s’engager ou d’accélérer leur transition numérique en développant de nouveaux services facilement administrables, sans contrainte et sans investissement.

Concrètement, « Accès Sport » permet de mieux accompagner les pratiquants au quotidien, de les guider vers les clubs et les lieux de pratique, de fidéliser et d’attirer de nouveaux licenciés.

Ergonomique et disposant d’un univers propre à chaque fédération, cette nouvelle solution numérique s’articule autour de quatre fonctionnalités afin de se concentrer sur ce qui est utile pour elles au quotidien tout en renforçant leurs liens avec les licenciés et pratiquants : le profil et la licence numérique, les actualités fédérales, la bibliothèque fédérale ainsi qu’une carte enrichie des clubs et des points d’intérêt.

La Fédération française de Taekwondo et la Fédération française de Pentathlon Moderne y sont d’ores et déjà synchronisées et intégrées. De nouvelles fédérations arriveront très prochainement.

Avec « Sport Planète », c’est la nature qui gagne

MAIF promeut également un sport plus respectueux de l’environnement. « C’est déjà désolant de croiser une bouteille vide abandonnée sur un trottoir. Mais croiser des centaines de gobelets en plastique, des kyrielles d’emballages de barres énergétiques le long du parcours d’un semi-marathon, ce n’est plus supportable !

C’est en contradiction avec toutes les belles valeurs de solidarité, d’esprit d’équipe et de dépassement de soi que doit porter le sport… » souligne MAIF. Assureur de 25 000 associations sportives et d’une trentaine de fédérations ou ligues, MAIF déploie donc la bannière « Sport Planète », pour des événements autour de trois facettes : la sensibilisation, la collecte des déchets et le recyclage.

Des courses exigeantes aussi bien que des petites randos familiales agrémentées d’une collecte de déchets, la déclinaison est vaste. Depuis janvier 2021, et l’ouverture d’un espace dédié au Sport Planète sur la plateforme de financement participatif Ulule, MAIF propose de mobiliser la communauté pour financer des initiatives sportives éco-responsables.

Le groupe va même plus loin avec des appels à projets du Prix MAIF Sport Planète. Les projets doivent favoriser la prise de conscience liée aux enjeux environnementaux dans le domaine du sport, accompagner et permettre une pratique du sport plus respectueuse de son environnement ou promouvoir l’upcycling et la seconde vie des équipements sportifs.

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P