Wedou.fr récompense les bonnes habitudes pour la santé

0
785

Wedou.fr propose une approche comportementale de l’assurance emprunteur en récompensant les habitudes alimentaires et sportives des assurés qui prennent soin de leur santé au quotidien.

Les assurés peuvent ainsi bénéficier d’une assurance de 30 à 50 % moins chers que l’assurance bancaire, y compris pour un prêt de moins de 200 000 euros.

Faire 10 000 pas par jour, arrêter de fumer, consommer plus de fruits et de légumes, pratiquer du sport régulièrement, adapter son rythme de travail… autant d’habitudes qui contribuent à une bonne hygiène de vie et améliorent, in fine, la santé. Wedou récompense les habitudes sportives et alimentaires des assurés qui prennent soin de leur santé. Ils bénéficient de tarifs assurantiels attractifs et peuvent chaque année faire baisser le prix de leur assurance emprunteur grâce aux initiatives en faveur de leur santé.

Les assureurs peuvent estimer les garanties nécessaires et profiter du nouveau marché créé par la loi Lemoine du 28 février 2022 pour un accès plus juste, plus simple et plus transparent au marché de l’assurance emprunteur.

Avec cette approche comportementale, l’Insurtech redéfinit les nouveaux critères de sélection qui déterminent le montant d’assurance emprunteur. Le lancement de cette nouvelle solution s’inscrit dans l’ADN de l’Insurtech européenne qui a placé l’innovation au cœur de son développement : dès sa création en 2018, son chatbot, basé sur l’intelligence artificielle, avait été récompensé.

Il avait déjà pour objectif de simplifier l’expérience clients sur un marché, l’assurance, réputé très complexe. Wedou.fr va plus loin en intégrant cette fois l’Internet des objets : les habitudes alimentaires et sportives des emprunteurs pourront être mesurées à travers les applications qu’ils possèdent déjà sur leur smartphone. Leurs progrès tout au long de l’année seront salués par une réduction du prix de leur assurance emprunteur.

Récompenser plutôt que punir

« Le risque, avec la suppression du questionnaire de santé prévu par la loi Lemoine, est aujourd’hui très fort de voir des milliers de consommateurs être exclus de l’offre d’emprunt. Nous devions donc proposer une solution qui leur permette de réaliser leur projet mais aussi des économies. Pour nos partenaires réassureurs et assureurs, l’enjeu est de continuer à adresser le plus important marché des prêts : ceux de moins de 200 000 euros. C’est pourquoi nous avons développé une approche comportementale innovante et unique qui transforme la relation à l’assurance. Les emprunteurs sont récompensés pour leurs bonnes habitudes. Notre proposition est simple : payer son assurance emprunteur moins cher en faisant attention à soi », explique Patrick Bacchetta, Fondateur de wedou.fr.

wedou.fr les accompagne en créant et en développant, avec eux, des produits d’assurance qui répondent aux évolutions réglementaires et aux besoins de chaque assuré. Ce dernier peut comparer les différentes offres afin de choisir celle qui répond à ses exigences, tout en réalisant, en moyenne, 12 000 euros d’économies par an, un complément de revenus non négligeable pour le budget des ménages français malmené ces derniers mois.

En 10 secondes, wedou.fr calcule le juste prix de l’assurance emprunteur, avec des garanties sur mesure et une tarification pour tous les âges, montants, professions, états de santé.

La suppression du questionnaire médical pour les prêts inférieurs à 200 000 euros si le terme du prêt intervient avant le soixantième anniversaire de l’assuré semble constituer une bonne nouvelle pour les assurés. Mais, en réalité, les assureurs devraient augmenter leurs tarifs pour couvrir des assurés dont ils ne pourront plus évaluer les risques. In fine, certaines personnes risquent donc de ne pas pouvoir profiter de tarifs avantageux pour leur assurance et renoncer à leur emprunt.

Source : communiqué de presse Wedou

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P