Marque employeur : l’authenticité est convoquée

0
1244

Sur un marché du travail tendu, le rapport de force entre les recruteurs et les candidats a évolué. Pour attirer de nouveaux talents, la marque employeur est devenue un réel atout. À condition que l’entreprise fasse preuve d’authenticité.

La pénurie de talents est une réalité dans de nombreux secteurs, y compris le monde de l’assurance. Les entreprises se font donc concurrence pour recruter les meilleurs profils… et les conserver. Ainsi, 40% collaborateurs recrutés quittent leur entreprise dans les 6 mois(1)  et parmi les collaborateurs restants, plus de la moitié indiquent être à l’écoute d’autres opportunités(2).

Aujourd’hui, lorsque l’on procède à un achat, on utilise les potentialités d’Internet pour regarder les avis, comparer. C’est aussi le cas dans le monde du travail. Les candidats ont de plus en plus le réflexe de s’informer et se renseigner sur les entreprises pour sonder les avantages, la culture et les valeurs par rapport à la concurrence et faire leur choix. En 2022, 92 % d’entre eux consultent les avis donnés sur une entreprise avant de postuler, contre 80 % en 2020.

Et 64 % d’entre eux déclarent que les avis publiés ont déjà influencé leur décision de postuler ou non. Dans neuf cas sur dix, ils parcourent les pages « entreprises » après avoir lu les offres d’emploi. En termes de temps passé, s’ils consultent les offres pendant une dizaine de secondes, ils consacrent, en moyenne, une à deux minutes et demi aux pages « entreprises ».

Ce que dit l’entreprise et ce que l’on dit elle

La marque employeur se situe à la jonction de ce que dit l’entreprise et de ce que l’on dit d’elle. Il ne s’agit ni de publicité, ni de marketing, mais d’une communication sur les valeurs, sur la culture, sur les pratiques, sur les missions de l’entreprise. Plus la marque employeur est forte, plus l’entreprise a l’opportunité de recruter des candidats qui lui correspondent.

Pour être efficace, la marque employeur doit être authentique. Une solution consiste à donner la parole aux collaborateurs en poste, qui constituent les meilleurs ambassadeurs. Ainsi, le groupe APRIL, qui compte recruter 300 nouveaux talents en 2022, a ainsi lancé fin 2021 sa nouvelle marque employeur « Prenons soin du futur ». Une démarche qui lui a permis d’augmenter de près de 20 % le nombre de candidatures qualifiées.

Contrairement à certaines idées reçues, l’impact de la marque employeur ne s’arrête pas au recrutement. Elle permet aussi de favoriser l’intégration des nouveaux arrivants, l’onboarding, afin qu’ils se sentent bien lors de leur prise de poste et de fidéliser les collaborateurs. En effet, la marque employeur favorise une image positive de l’entreprise, de créer un esprit d’équipe et de renforce la cohésion. Une démarche gagnante à tous les niveaux !

Pour les entreprises qui aimeraient progresser dans la déclinaison de leur marque employeur sans savoir comment s’y prendre, Great Place To Work® France propose un accompagnement un Parcours Marque Employeur sur-mesure.

[1]   Etude Deloitte – The rise of the social enterprise (2018)
[2]   Étude « A new mindset at work: Zeno Group on the Evolving Workplace in 2021

Pour aller plus loin sur la problématique de la pénurie de talents dans le monde de l’assurance

https://www.lassuranceenmouvement.com/2022/04/14/guerre-des-talents-realite-pour-le-secteur-de-lassurance/

https://www.lassuranceenmouvement.com/2022/04/01/il-faut-probablement-renforcer-la-visibilite-de-lattractivite-de-lassurance/

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P