RESPECT, une chaire sur le lien entre environnement et santé

0
602

AÉSIO mutuelle et l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) ont annoncé, le 1er avril, la création commune de la Chaire RESPECT (RÉsilience en Santé, Prévention, Environnement, Climat et Transition).

Elle vise à étudier le lien entre santé et environnement afin d’objectiver les risques accrus et les nouveaux risques sur la santé et proposer un système de santé sobre en carbone, adapté aux besoins en termes d’offre de soins, d’accessibilité et de prévention.

La multiplication des catastrophes climatiques et sanitaires depuis plus de vingt ans démontre à quel point crise écologique et crise sanitaire sont intimement liées. Notre système de santé doit anticiper deux changements majeurs : l’évolution de la demande de soins, liée aux effets des changements de l’environnement sur la santé des populations, mais aussi la transformation de l’offre de soins liée à la double contrainte carbone, c’est-à-dire réduire l’intensité carbone de l’activité de soins et trouver des substituts aux ressources carbonées.

Convergences, plateforme ressource initiée par AÉSIO mutuelle, a permis de montrer qu’en matière de prévention il est nécessaire de casser les silos entre les santés publique, au travail et environnementale.

Si l’impact de la qualité de l’environnement sur la santé humaine est désormais clairement établi, sa complexité et son ampleur restent aujourd’hui à quantifier, à qualifier, à évaluer et à intégrer dans les pratiques en prévention et en soins. Ce lien étroit entre santé et environnement fait apparaître de nouveaux risques qui doivent être précisés et pris en charge, notamment par les complémentaires santé.

C’est dans ce contexte qu’AÉSIO mutuelle apporte son soutien financier à l’EHESP, grande école de la fonction publique dédiée à l’enseignement et la recherche en santé publique, pour fonder la Chaire RESPECT avec l’ambition d’assurer une accessibilité durable et responsable à la santé pour tous.

Déterminer l’assurabilité des risques et les mesures de prévention

La démarche de recherche action de la Chaire RESPECT pointe trois objectifs principaux : la production d’un document de référence sur la résilience en santé face aux changements climatiques et la perte de biodiversité ; une recherche-action auprès des acteurs de santé et des usagers pour tester de nouveaux modèles de prise en compte de la santé ; la description de scénarii prospectifs en prévention, pour intégrer les facteurs de risques environnementaux sur la santé.

La méthodologie intègrera un travail au niveau des établissements de santé permettant de prendre en compte leurs capacités, limites et opportunités à développer les activités de prévention face aux nouveaux facteurs de risque (épidémie, canicule, événements extrêmes…). Des recommandations seront émises dans le cadre d’une double stratégie atténuation/adaptation face au changement climatique.

L’axe de la prévention généralisée sera non seulement priorisé mais prendra aussi en compte de façon concomitante la nécessité de juguler la demande en soins et d’amorcer leur décarbonation. Il intégrera les inégalités de santé devant les risques environnementaux. Les innovations technologiques et les outils numériques comme l’e-médecine seront quant à eux examinés sous l’angle des réponses apportées par leur emploi au titre de la prévention en santé.

Les travaux de la Chaire RESPECT s’inscriront dans le temps avec l’ambition que les recherches menées soient génératrices de solutions concrètes. « Avec la Chaire RESPECT, nous voulons comprendre d’une part les risques actuels et futurs que fait courir la dégradation de notre environnement sur la santé humaine. Pour AÉSIO mutuelle, il s’agit de déterminer l’assurabilité des risques identifiés, les mesures de prévention, d’adaptation et de soin à envisager dans nos offres tout en favorisant la décarbonation du système de santé » souligne Sophie Elkrief, directrice générale d’AÉSIO mutuelle.

AÉSIO mutuelle et l’EHESP auront pour rôle de fédérer un écosystème de partenaires, d’animer la Chaire dans sa dynamique de recherche-action, de garantir le soutien nécessaire à son bon fonctionnement et de favoriser la production de livrables chaque année.

Pour ce faire, AÉSIO mutuelle assurera le financement et l’EHESP le pilotage scientifique des travaux qui seront conduits par la Chaire et dont les solutions générées pourront être éprouvées par AÉSIO mutuelle et AÉSIO Santé. Deux partenaires, AirParif qui assure des missions de surveillance et d’alerte sur la qualité de l’air et le think tank The Shift Project ont déjà rejoint la Chaire.

Source : communiqué de presse

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P