Santé, et si on écoutait les femmes ? Témoignages !

0
789

Nouvel acteur sur le marché de l’assurance santé complémentaire et surcomplémentaire à destination des entreprises, Lola Health s’engage contre les stéréotypes de genre en santé et les inégalités de remboursements dans le monde de l’assurance.

Une formule santé plus juste et égalitaire : c’est le leitmotiv des fondateurs de Lola Health. Consciente des enjeux de société et de santé publique, Lola Health travaille aujourd’hui à rendre la santé la plus accessible possible aux femmes à travers sa grille de remboursements et des actions préventives. Les risques sont couverts par l’assureur AXA.

Lancée le 8 mars 2022, pour la Journée internationale des droits des femmes, cette assurtech couvre à la fois les soins classiques (médecine générale, dentisterie, ophtalmologie…) et une vingtaine de soins qui concernent les femmes comme les tatouages du sein post-reconstruction mammaire, les traitements de médecine douce pour l’endométriose, les tests d’infertilité ou encore les chirurgies de reconstruction du périnée.

Des soins qui sont peu ou pas remboursés par les mutuelles et assureurs santé historiques. « Le reste à charge après un cancer du sein est en moyenne de 3 000 euros » souligne Claire Trescartes, cofondatrice de Lola Health « Il convient d’ajouter à cette somme déjà élevée l’achat de soutien-gorge spécifique ou une reconstruction mammaire, des prestations qui sont considérées comme du confort alors qu’elles relèvent de la reconstruction psychologique. »

Pour les entreprises, le contrat collectif démarre à 65 euros par mois et par personne, avec plusieurs niveaux de garantie. Les collaborateurs peuvent choisir des surcomplémentaires à partir de 15,90 euros par mois et par personne. Lola Health considère que le fait de proposer une assurance inclusive permet d’attirer de nouveaux talents, d’améliorer la performance et de fidéliser les salariés.

Des femmes témoignent sur leur parcours de santé

Lola Health accompagne également les femmes par l’information, grâce à des partenariats avec les laboratoires en recherche en santé féminine, par la technologie, au moyen d’un assistant virtuel pour aider dans la prévention et les rappels de santé quotidien.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars dernier, Lola Health a démarré une série de témoignages vidéo qui donnent la parole aux femmes sur leur parcours de santé. Trois femmes, trois maladies, trois histoires : Amélie, atteinte d’endométriose ; Chloé, atteinte du syndrome des ovaires polykystiques ; Amélie, survivante d’un cancer du sein.

Episode 0 : Et si on écoutait les femmes ?

Episode 1 : Amélie et l’endométriose

Sources : communiqué de presse et site Internet Lola Health

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P