Art numérique : l’essor du NFT, certificat numérique infalsifiable

0
569

En innovation constante, le marché de l’assurance doit tenir compte des réalités de notre société, de ses évolutions et des attentes des clients. Le marché de l’art n’échappe aux bouleversements générés par le numérique. 38 % des plateformes d’art en ligne prévoient ainsi intégrer des NFT, ces certificats numériques infalsifiables qui attestent l’authenticité d’un objet virtuel.

Dans la lignée de la parution au Journal officiel d’une nouvelle loi autorisant les maisons de ventes à proposer de l’art numérique, la Maison Fauve Paris organisait récemment la première vente aux enchères de NFT en France. Cette annonce s’inscrit dans un contexte de très fort développement des NFT sur le marché de l’art depuis l’année dernière. La technologie NFT (jetons non interchangeables en français) permet d’obtenir, grâce à cette technologie basée sur les « contrats intelligents » de cryptomonnaies, un certificat infalsifiable d’achat sorte de titre de propriété numérique qui atteste du caractère unique de votre bien.

Selon le dernier rapport Hiscox Assurances, assureur spécialisé dans les objets d’art, sur le Marché de l’art en ligne, 14 % des plateformes d’art en ligne ont déjà intégré les NFT à leurs offres, et 38 % envisagent de le faire dans un futur proche. 41 % d’entre elles prévoient d’utiliser la blockchain, contre 30 % en 2020.

Au total, les ventes d’œuvres d’art et d’objets de collection cryptés en NFT, entre janvier et septembre 2021, ont atteint environ 3,5 milliards de dollars, grâce aux nouvelles possibilité offertes par la technologie NFT en matière de collection artistique, à la fois physique et en ligne.

Paiements possibles en crypto monnaie

Signe de cette évolution technologique rapide, de nouvelles plateformes en ligne vont également accepter les paiements en crypto monnaie : 38 % d’entre elles prévoient de le faire d’ici un an, ce qui représente une hausse notable par rapport à l’année dernière (15 %).

« 69 % plateformes d’art numérique interrogées par Hiscox pensent que les maisons de vente aux enchères et les galeries d’art pourraient devenir les principaux acteurs du marché de l’art en ligne, une fois qu’elles auront intégré tout le potentiel de la technologie. Bien qu’ils aient mis longtemps à réagir, les acteurs traditionnels du marché de l’art sont en passe de reprendre le contrôle du marché numérique », déclare Julie Hugues, Responsable Marché de l’art et Clientèle privée, chez Hiscox France.

L’artiste américain « Beeple » (Mike Winkelmann) a vendu une photo numérique nommée « Everyday: the first five thousand days » pour plus de 69 millions de dollars  par la maison d’enchères Christie’s à New-York. Cette photo numérique en NFT est pourtant consultable et téléchargeable par tous les internautes qui le souhaitent. Le NFT la rend unique et traçable. Le certificat numérique indique que c’est bien l’œuvre originale de l’artiste, mentionne qui l’a vendue, qui l’a achetée et à quel prix.

Découvrez le rapport sur le marché de l’art en ligne 2021 d’Hiscox Assurances

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P