Symptom Checker, outil d’analyse de symptômes pour les assurés MMA

0
900
Symptom-checker-MMA

Urgent ? Pas urgent ? Urgences ? Pas facile de prendre la bonne décision, lorsque l’on n’a pas de connaissances en médecine.  Afin d’aider ses assurés à évaluer, qualifier leurs symptômes, l’assureur MMA – via son partenaire Santéclair – propose désormais l’accès à un service innovant basé sur l’Intelligence Artificielle : Symptom Checker, outil d’évaluation des symptômes et d’orientation.

Accessible sans frais et en toute confidentialité depuis l’espace personnel de l’assuré santé MMA, Symptom Checker n’a pas vocation à remplacer un médecin, mais à éclairer le patient sur le degré et la nature de réponse à apporter à ses symptômes ou ceux de son entourage. La solution choisie par Santéclair pour l’assureur MMA, marque du groupe Covéa, est celle développée et commercialisée par ADA Health, n°1 mondial sur le marché, qui comptabilise déjà plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde.

« Dans un contexte sanitaire instable, parfois dans des territoires manquant de praticiens, avoir à portée de main un outil de type Symptom Checker peut s’avérer utile. Face à un ou plusieurs symptômes, nous ne savons pas toujours s’il est nécessaire de prendre rendez-vous chez le médecin, opter pour une téléconsultation, aller aux urgences ou simplement prendre notre mal en patience », explique Nadia Desmaris, Responsable du département Innovation et services Santé et prévoyance chez MMA.

Une vingtaine de questions liées aux symptômes et aux antécédents

En répondant à une vingtaine de questions liées à ses symptômes et antécédents, l’assuré MMA obtient rapidement une évaluation de ses symptômes, des causes probables avec une indication de la prise en charge la plus adaptée, selon le niveau d’urgence identifié. L’assuré est ensuite orienté vers les services Santéclair utiles : téléconsultation ou prise de rendez-vous en ligne avec un médecin, géolocalisation de praticiens, guide d’automédication… Symptom Checker présente de multiples avantages, notamment l’amélioration de la pertinence de l’orientation, la diminution du retard dans la prise en charge des soins et la réassurance du bénéficiaire.

« Notre premier réflexe est souvent de consulter internet qui peut nous noyer d’informations pas toujours très fiables. Avec ce nouveau service d’évaluation de symptômes basé sur un algorithme scientifiquement validé, nous guidons nos assurés en les orientant vers le parcours de soin et les services les plus appropriés », précise Nadia Desmaris.

Une application qui va gagner en performance

L’Intelligence artificielle de l’outil Symptom Checker est amenée à devenir de plus en plus performante grâce à la collecte et à l’analyse de données (si l’utilisateur l’autorise), dans sa capacité à aider les patients et les médecins à surveiller les situations de santé.

Source : communiqué de presse

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P