Assurer la mobilité douce

0
1214
Moonshot insurance, l’insurtech de la Société Générale Assurances, n’en finit pas d’innover pour proposer des solutions As-A-Service à ses clients : e-commerçants, services de mobilité, financiers, distributeurs de produits et services.

Son nouveau créneau : l’assurance de la mobilité douce et partagée. Que ce soit les vélos, trottinettes électriques ou autres engins louables, Moonshot insurance souhaite permettre à ses utilisateurs d’être couverts face aux risques d’accidents, qui ne sont d’ailleurs pas négligeables. Alors, comment l’insurtech souhaite-t-elle répondre aux enjeux de la mobilité de demain ?

A l’avenir, une mobilité plus douce et partagée

Entre 2005 et 2014, Copenhague a indiqué avoir réduit ses émissions de CO2 de 42 %, grâce à son investissement dans le développement des mobilités douces et durables, ce qui lui vaut son surnom de capitale verte de l’Europe.

Du côté français, Selon l’Ademe, les transports représentent 31% des émissions de gaz à effet de serre globale. En ville, 40 % des déplacements journaliers effectués en voitures font moins de trois kilomètres.

Face à ces chiffres alarmants, les Français prennent conscience de cette grosse source de pollution qu’ils pourraient réduire considérablement grâce à de nouveaux usages.

C’est en ce sens que la mobilité douce et partagée a de beaux jours devant elle.

En effet, en 2020 on recensait plus de 70 000 véhicules partagés, principalement localisés dans les grandes villes telles que Paris, Bordeaux ou Lyon. Et en octobre 2021, plus de 9 millions de trajets ont été enregistrés par les opérateurs de vélos, trottinettes, scooters et voitures, soit 10% de plus qu’en octobre 2020 (chiffres de la Startup FLuctuo).

Le vélo reste le moyen de mobilité douce préféré et ça tombe bien car il a un impact environnemental nul. Les trottinettes électriques ont quant à elle très rapidement su s’affirmer auprès des français, alors qu’elles ne sont arrivées qu’en 2018, il y a donc moins de 4 ans… APRIL Moto assure aussi les vélos.

Ces nouveaux moyens de transport ne constituent plus un ensemble de « gadgets » pour les citoyens, comme perçus par beaucoup à leur arrivée. Seul bémol, ils sont encore loin d’être équitablement assurés et il existe un grand flou à ce sujet, c’est pour cette raison que Moonshot Insurance a fait évoluer ses offres en ce sens.

Répondre à un besoin d’assurance des véhicules partagés

La crise du Covid-19 a révolutionné nos façons de nous déplacer et les chiffres parlent d’eux même, la mobilité douce s’affirme considérablement. Seule ombre au tableau, les usagers ne sont pas tous couverts, alors que les risques d’accidents sont grands.

Pour répondre à ce besoin croissant, Moonshot insurance propose des solutions aux acteurs des nouvelles mobilités comme les fabricants de vélos ou NVEI, détaillants spécialisés, opérateurs de leasing ou encore des gestionnaires de flottes de vélos ou de trottinettes. En plus, elles peuvent être intégrées dans des programmes d’assurance associés à des cartes bancaires ou à des cartes dédiées aux dépenses de mobilité comme la  carte Forfait Mobilités Durables.

Concrètement, elles permettent d’assurer les clients de ces différents acteurs de la mobilité durable en les couvrant face aux éventuels accidents. Cela peut être le cas en cas de casse/vol du bien loué. Les dommages matériels ou corporels de l’assuré ou causés à un tiers sont également assurés. Tout cela dans un parcours client 100% digitalisé avec la garantie d’une indemnisation automatique et rapide grâce à la technologie OCR pour l’analyse des pièces justificatives.

Une solution bénéfique à plusieurs niveaux

Les solutions d’assurance de Moonshot Insurance pour la mobilité de demain ont plusieurs avantages.

Tout d’abord pour l’utilisateur de ces engins, il permet une assistance et une sécurité en cas d’accident, ce qui aujourd’hui n’est pas le cas pour tous. Une assurance comme celle-ci peut également pousser de nouveaux utilisateurs à les adopter car ils se sentiront plus sereins, ce qui est bon pour la planète.

Enfin, du côté des acteurs des nouvelles mobilités, l’insurtech explique « Face à cette mutation des circuits de distribution, chacun essaye à sa manière de tirer son épingle du jeu en offrant de nouveaux services (location, assurance, réparation, maintenance, etc). Être en mesure de proposer une assurance devient un « must have », vous permettant à la fois de de générer des revenus additionnels mais également de vous différencier en proposant une offre complète. »

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P