La finance a un réel rôle à jouer en faveur de l’égalité Femmes-Hommes

0
369

Comme chaque année, l’information suivante est tombée : à partir du 2 novembre 2021 à 9h22 et jusqu’à la fin de l’année, les femmes “travaillent gratuitement”, rapport aux inégalités salariales. Point alarmant, cette tendance ne décroit pas, pire, elle augmente. Comme le déplore Rebecca Amsellem, économiste et créatrice de la newsletter féministe Les Glorieuses « En regardant les chiffres d’Eurostat, l’organisme de statistiques européen, on voit que quand on a commencé le mouvement en 2016 l’écart de rémunération était de 15,2% et qu’aujourd’hui il est de 16,5%, donc on se rend compte que cet écart se creuse malgré ce qui est mis en place jusqu’à présent“.

Les inégalités entre les femmes et les hommes dans le monde du travail ne concernent pas uniquement les différences salariales, elles sont plus générales : très peu de femmes représentées dans les postes stratégiques, évolution de carrière plus lentes, équilibre vie professionnelle et personnelle difficile à trouver etc.

Face à ce constat, certains fonds d’investissement comptent bien renverser la balance en misant exclusivement sur des acteurs engagés pour les femmes.

Alors, comment certains fonds à impact investissent en faveur de l’égalité hommes-femmes ?

 L’égalité des genres au travail peu ciblée par les fonds à impact

L’investissement à impact est un terme tout jeune. En effet, originellement « impact investing », il nous vient des Etats Unis et a été prononcé pour la première fois en 2007 lors d’un évènement organisé par la Fondation Rockefeller. Il est définit par le GIIN comme un investissement « réalisé avec l’intention de générer un retour positif, ayant un impact social et environnemental mesurable, tout en assurant un rendement financier ».

Comme c’est un concept récent, il y a encore beaucoup à faire pour le rendre le plus complet possible. En ce sens, l’investissement à impact a encore du mal à cibler la question de l’inégalité des hommes et des femmes dans le monde du travail, bien que le sujet prend de plus en plus d’ampleur.

En effet, d’après le baromètre 2021 sur la finance à impact, les catégories d’impacts ciblées par les investisseurs sont les services de base pour les plus vulnérables : alimentation et agriculture, soins de santé, énergie, éducation. Ces choix peuvent être expliqués notamment par le fait que ces fonds ont la particularité d’avoir un double dessein : celui d’un rendement financier et d’un impact, ce qui veut dire que les projets à forte rentabilité, comme par exemple les projets énergétiques sont les plus prisés.

Ces fonds d’investissement en faveur de l’égalité salariale

Afin de répondre au besoin croissant de lutte contre les inégalités de genre au travail, certains fonds d’investissements ont décidé de faire de cette cause leur cheval de bataille.

Nordea, Mirova, Quantalys, Lyxor AM, Alter Equity, pour ne citer qu’eux, sont des fonds dits qui accordent une importance à l’égalité professionnelle et qui ne rentrent dans leurs portefeuilles que des entreprises avec une politique active en faveur des femmes.

« Récente, cette catégorie est encore clivante. Cela passe ou cela casse auprès des investisseurs. C’est encore un acte militant chez certains. Ces fonds ne sont pas des blockbusters de la gestion collective, mais ils trouvent leur place dans le marché », explique dans Le Monde, Nicolas Bénéton, Gestionnaire principal de portefeuille de clients chez Robeco.

Concrètement, le choix d’investissement pour l’égalité entre les hommes et les femmes dans le milieu du travail ne passe pas seulement par les chiffres de répartition. Il se fait pour des entreprises qui œuvrent pour une féminisation à différents niveaux. Cela se traduit par l’analyse du nombre de femmes au sein du comité exécutif de l’entreprise, l’évolution des carrières des femmes en fonction des promotions ou encore les formations proposées par celle-ci.

Enfin, un critère souvent oublié mais important pour ces fonds est celui du bien être des femmes au travail, est ici observé l’équilibre de vie professionnelle et personnelle avec les congés parentaux ou encore la flexibilité des horaires.

Les fonds d’investissement qui œuvrent pour l’égalité Femmes-Hommes dans le monde professionnel peuvent également soutenir directement les projets et l’entreprenariat féminin. Nous pouvons prendre l’exemple de la création en 2020 par Apicap, de Women Leadership Capital, le premier fonds de capital-développement et de capital transmission dédié aux PME & ETI dirigées par des femmes. Son objectif : créer un écosystème vertueux et bienveillant envers les femmes qui entreprennent. Il offre aux dirigeantes un espace unique pour développer leur leadership ainsi que leurs relations professionnelles et renforcer leur position de marché, via du mentoring, le Club Women Leadership Capital et un Indice propre, le Apicap Performance Mixity Index.

La finance a donc un réel rôle à jouer en faveur de l’égalité Femmes-Hommes. La prise en compte de ce critère par les fonds dans le choix de leurs investissements peut être un levier majeur pour cette cause, qui a plus que jamais besoin d’appuis.

Sur le même sujet :

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P