Qui sont ces 4 assurtechs agréées par l’ACPR ? 

0
639
La nouvelle assurtech Mila, a obtenu son agrément ACPR.

Cette jeune pousse est spécialisée sur les risques à destination des professionnels de l’immobilier. Après 33 ans de non-délivrance d’agréments pour de nouvelles compagnies d’assurance, elle devient la quatrième compagnie IARD agréée par l’ACPR en 2 ans, et ces dernières sont toutes des assurtechs. Alors qui sont ces Startup qui font bouger le monde de l’assurance et pourquoi séduisent-elles autant ?

Les assurtechs séduisent-elles les clients ?

Incontestablement, oui ! D’après le World InsurTech Report 2021 de Capgemini et de l’Efma, pour la première fois, 50 % des clients de l’assurance sont prêts à envisager une couverture auprès des nouveaux acteurs numériques.

D’après la même étude, un assuré sur six se disait prêt à prendre une police d’assurance auprès d’un acteur technologique en 2017.

Les nombreux investissements en capital alimentent la maturité des assurtech et leur permettent de développer très rapidement leur technologie et l’innovation, augmentant ainsi la pression sur les assureurs traditionnels.

De plus, ce qui séduit les clients c’est aussi une plus grande personnalisation des offres et une bonne expérience client, qui sont affichées comme leur principale raison d’être. Elles ont gagné leur confiance également en critiquant les services fournis par les assureurs traditionnels, en promettant, à l’inverse, d’être plus transparents, plus accessibles tout en proposant de meilleurs tarifs.

La crise sanitaire a montré qu’il est indispensable d’être à la pointe de la technologie et leur positionnement 100% digital séduit également beaucoup de clients qui y voient une réelle flexibilité. De leur côté, pour faire face, les acteurs traditionnels tentent de marcher main dans la main avec ces startups. Ces partenariats leur permettent d’effectuer différents changements, surtout, technologiques, afin de rester attractifs et compétitifs.

Qui sont ces 4 assurtechs agréées par l’ACPR

Après plus de 30 ans sans nouvelle agrégation, l’ACPR a de nouveau agréé 4 nouveaux acteurs ,tous assurtechs, en 2 ans. Adossée à la Banque de France, l’ACPR a pour mission de veiller à la préservation de la stabilité du système financier, mais aussi d’assurer la protection des clients, assurés, adhérents et bénéficiaires des personnes soumises à son contrôle. Cette agrégation permet aux assurtechs de gérer elles-mêmes leurs paiements, sans intermédiaire.

Voici les 4 assurtechs agrées par l’ACPR :

La petite nouvelle met en relation ses clients avec des techniciens de service professionnels et des particuliers techniquement expérimentés, pour une prise en charge rapide et de qualité en cas de besoin. Elle garantit des techniciens qualifiés, dotés de connaissances technologies à la pointe. De plus, c’est satisfait ou remboursé pour le client qui peut aussi avoir une aide immédiate dans les 6 heures pour un petit supplément.

Son expertise s’étend à l’habitation (dont une nouvelle offre « propriétaire non occupant »), la santé et les animaux (chiens et chats). Une assurance 100% digitale, flexible, avec des garanties très claires, transparente, sans frais cachés et enfin toujours à vos côtés avec une assistance à tout moment et enfin, des prix attractifs avec par exemple l’assurance habitation à partir de 2,71 euros par mois.

Seyna permet aux entreprises de toutes tailles de créer des produits d’assurance, de les vendre à leurs clients et de gérer facilement les contrats. Elle propose plus de 20 produits d’assurance qui peuvent être personnalisés. De plus, elle permet aux compagnies de suivre les performances de leurs produits d’assurance et d’optimiser leurs taux de conversion. Enfin, elle propose le lancement d’un nouveau produit en quelques semaines alors qu’il prend généralement un an.

L’expertise d’Alan c’est l’assurance santé. Elle se veut être une complémentaire santé qui s’adapte aux situations de ses assurés. Par exemple, pour les hôtels et restaurants, elle veut leur permettre de simplifier la gestion de l’assurance santé pour leurs équipes au quotidien en respectant leurs obligations CHR. Enfin, elle propose aux indépendants d’oublier la paperasse en profitant d’une couverture complète pour un reste à charge minimal.

Sujets similaires :

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P