Cyberharcèlement : Allianz propose une option « Renfort Vie numérique » aux particuliers

1
622
Le groupe Allianz a étoffé ses offres de protection juridique, en y ajoutant une option de protection contre l’ensemble des risques numériques. Ce « Renfort Vie numérique » couvrira différentes situations liées au cyberharcèlement sur les réseaux sociaux, à l’e-réputation ou l’usurpation d’identité.

Le succès exponentiel des réseaux sociaux s’est accompagné d’une montée en puissance du cyberharcèlement. L’anonymat des différentes plateformes permet aux harceleurs de déverser depuis leur écran de véritables flots de haine sur leurs victimes, avec un sentiment d’impunité. La crise sanitaire et les confinements successifs n’ont rien arrangé, les cyberviolences ayant augmenté de 57% en 2020 par rapport à 2019[1].

S’agissant d’un nouveau champ de risques majeurs pour les familles, il était inéluctable que les acteurs de l’assurance se positionnent sur de tels phénomènes, pouvant aller d’une simple blague de mauvais goût à de véritables drames. Si toutes les tranches d’âge sont concernées par les risques, il est indéniable que l’impact physique et psychologique est plus marqué chez les adolescents.

Afin de répondre à ces problématiques, Allianz Protection Juridique propose en option le « Renfort Vie numérique », qui a le mérite de s’adapter en permanence aux nouveaux usages du quotidien. Cette option offre une protection dans différentes situations :

  • cyberharcèlement sur les réseaux sociaux
  • litiges liés à l’e-réputation
  • usurpation d’identité
  • hacking de box Internet ou d’objets connectés
  • vol d’identifiants et mots de passe
  • fraude aux moyens de paiement
  • emails frauduleux
  • litiges liés à la consommation collaborative (conflit lors de la location d’un véhicule ou d’un appartement)

Concrètement, l’assuré victime de telles pratiques sera accompagné dans ses démarches par des spécialistes en cybersécurité et les équipes de juristes Allianz. Ceux-ci l’aideront à exercer les recours appropriés pour faire valoir ses droits, par exemple en faisant valoir le Droit à l’oubli afin de rétablir son e-réputation. A noter qu’en cas de litige au tribunal, les frais de procédure seront pris en charge (dans la limite du barème des garanties du contrat). Un certain nombre de séances d’assistance psychologique peut également être pris en charge si besoin.

Cette protection ne se limite pas à l’assuré mais concerne toutes les personnes du foyer fiscal, y compris les enfants majeurs jusqu’à 25 ans s’ils sont étudiants, même s’ils habitent ailleurs.

En revanche, il est important de relever que ce Renfort Vie numérique est une option. Il n’est pas inclus dans les garanties de base offertes par les contrats de protection juridique d’Allianz destinés aux particuliers. Les assurés souhaitant en bénéficier devront donc impérativement contacter leur conseiller afin de souscrire à cette option et l’ajouter à leur contrat.

[1] Données fournies par l’association e-Enfance

1 COMMENTAIRE

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P