Ghana : alliance dans l’assurance inclusive

0
510

Allianz, GIZ et BIMA souhaitent développer de nouvelles offres commerciales et donner la possibilité à des consommateurs mal desservis d’accéder à des protections santé. Une alliance dans l’assurance inclusive a donc été créée pour cela. Le domaine de la santé est en effet l’un des droits sociaux du citoyen et l’un des 17 objectifs de développement durable de l’ONU, l’Organisation des Nations unies. Toutefois, toutes les sociétés ne peuvent pas s’offrir les privilèges d’une couverture assurantielle. Le Ghana, en Afrique, en fait partie.

Les prémices de l’alliance dans l’assurance inclusive

Les 3 partenaires collaborent pour proposer un accès à des services d’assurances santé abordables et fournis via un smartphone. L’innovation permet de développer des outils concrets et de faciliter la mise en œuvre de nouvelles pratiques au sein des pays émergents.

Chaque acteur a son propre rôle et complète les autres. GIZ est un prestataire de services allemand qui accompagne des compagnies d’assurances et d’autres acteurs de la micro-assurance dans la conduite de l’innovation et de la facilité d’accès à ce type de protection. Il s’engage dans divers domaines pour améliorer le quotidien des populations et œuvre sous l’aile du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

BIMA est une fintech anglaise qui démocratise l’assurance santé par le biais de solutions numériques dans des marchés comme l’Asie du Sud, l’Asie du Sud-Est et l’Afrique. Quant au fournisseur Allianz X, partie d’investissement numérique du groupe allemand, il propose des solutions d’assurances à 46 millions de clients qui ont de faibles pouvoirs d’achat. Il est aussi un investisseur majeur dans l’entreprise BIMA.

Ces deux derniers comptent sur leur réseau pour stimuler l’innovation et faciliter l’accès à la microassurance. L’institution GIZ les aide dans leurs démarches.

Une stratégie à long terme

La collaboration vient de débuter, comme énoncée dans l’article du Board of innovation, une organisation destinée à contribuer au développement des activités d’entreprises. L’impact n’a donc pas encore été évalué, mais sa particularité est de mettre à profit diverses ressources et compétences pour arriver à un objectif commun et dont aucun acteur n’aurait pu effectuer seul. Répondre à des besoins sociaux tout en bénéficiant d’opportunités commerciales est possible de cette façon.

Ce projet d’alliance dans l’assurance inclusive est un bel exemple de partenariat complémentaire. Chacune des entreprises aligne sa mission, sa stratégie, ses valeurs et ses activités pour atteindre un but prioritaire de réponse aux besoins des consommateurs. Elles se partagent leurs pratiques et transmettent les informations aux parties prenantes externes pour adapter les offres existantes ou en créer de nouvelles.

Les individus qui n’ont pas accès à des solutions assurantielles de santé peuvent interagir avec des représentants de BIMA qui leur donnent des conseils sur les assurances et les soins de santé. GIZ apporte ses contacts d’experts et d’ONG en accélérant et tirant parti du partenariat, et Allianz continue la collaboration avec BIMA, d’autres projets ayant déjà eu lieu.

Au-delà du Ghana, ce trio d’acteurs travaille avec les autorités de réglementation au Maroc et en Égypte afin de revoir et de rédiger les consignes relatives à l’assurance mobile.

Les partenariats sont d’excellents moyens de développer des produits adaptés aux besoins des assurés, comme celui de QBE avec +Simple qui a pour cible les clients professionnels.

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P