Allianz et Kelindi, partenaires en prévention de risques de santé

0
818

Tout le monde n’a pas vécu ou ne vit pas de la même manière les conséquences de l’épidémie mondiale que nous subissons. Allianz, assureur allemand depuis 1890, tient à guider les Français dans la prévention de leurs risques psychologiques. Outre d’autres initiatives, elle a élaboré un partenariat avec la startup Kelindi, spécialiste de la e-santé prédictive, qui est pour le moment plus axé vers les professionnels.

Les troubles généraux entraînés par la situation du Covid-19

Grâce à l’enquête, appelée CoviPrev, menée par l’agence nationale de santé publique depuis le début de l’épidémie du coronavirus, certains points importants en sont ressortis. L’établissement public a lancé ce sondage avec l’aide de BVA pour suivre les modifications des comportements et de la santé de la population française. De ce fait, les principaux troubles sont :

  • des signes d’un état anxieux, voire même d’un état dépressif ;
  • des problèmes réguliers de sommeil ;
  • des pensées suicidaires durant l’année.

Les pourcentages de ces éléments sont entre 3 et 10 points plus élevés en comparaison de la période pré-épidémie. Cependant, ces chiffres sont en baisse par rapport au début de la première vague.

Allianz, engagé pour le bien-être des Français

Conscient et désireux d’aider à dépister les signes avant-coureurs, le groupe Allianz France fait partie de l’Alliance digitale, un consortium d’industriels de santé et de partenaires du numérique et des assurances créé en 2020.

L’assureur soutient Coronapsy.fr, une application sans frais en ligne créée par des experts et un comité scientifique dans le but de connaître les signes de détresse psychologique. La plateforme met à disposition de tous un questionnaire pour s’autoévaluer et une découverte de plusieurs solutions.

Kelindi complète Allianz dans la prévention des risques de santé

Ainsi, la startup française Kelindi, spécialiste de la e-santé prédictive, fait aussi partie du consortium de l’Alliance digitale. Elle a été créée en 2020 et fabrique des systèmes de prévention, de détection en amont des problèmes et d’orientation médicale. L’entreprise souhaite prolonger la durée de vie en bonne santé des personnes.

Dans le cadre d’un projet d’intérêt général, c’est tout naturellement Allianz qui s’est rapprochée d’elle pour développer l’application Burnout Advisor. Cette dernière permet de signaler les signes d’un épuisement professionnel dès qu’ils surgissent, car de plus en plus de personnes sont concernées et notamment le personnel de santé. Il est essentiel de souligner que le burnout est reconnu comme pathologie mentale depuis 2020 et qu’il est donc devenu important de s’en préoccuper et de proposer des solutions simples.

En effet, la détection en avance des symptômes permet de diminuer leur aggravation. Le parcours de soins sur l’outil est personnalisé en fonction du score indiqué à l’aide de 15 questions. Pour finir, Allianz France propose en complément des téléconsultations et des téléconseils à ses clients et l’application est en train d’être pensée pour aider les étudiants, un autre segment de la population durement affecté par la crise.

Voici la vidéo de présentation :

 

L’année 2021 et sa saison estivale ont aussi marqué l’arrivée du podcast original du groupe qui a abordé les sujets sociétaux et environnementaux tout en se rapprochant des jeunes générations.

 

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here