Home Dessine-moi... L’économie collaborative et la mutualité ont un avenir commun

L’économie collaborative et la mutualité ont un avenir commun

Emmanuel Roux, Directeur général du groupe AESIO a apporté sa contribution à l’ouvrage « Dessine-moi une mutuelle 2018-2028 ». Nous vous proposons de retrouver un extrait de sa contribution à cet ouvrage.

L’économie collaborative et le modèle mutualiste partagent une même vision du modèle d’entreprendre.

« Les Rencontres d’AESIO en avril 2017 ont confirmé que le modèle mutualiste s’inscrivait totalement dans l’économie collaborative et qu’il devait pleinement tisser des liens au sein de cette mouvance parce que c’est une manière de renouveler un modèle d’entreprendre. L’économie du partage (ou l’économie dite « collaborative ») montrent qu’il y a une aspiration à une consommation éclairée, utile, sobre, fondée sur un respect des équilibres environnementaux et sociaux. Une consommation qui se fonde sur une relation de confiance, de proximité, d’écoute entre la mutuelle et son « adhérent ».

Demain nous devrons tisser avec notre adhérent, notre sociétaire ou notre client des relations permettant d’apporter toutes les réponses à ses questions. Je pense qu’ainsi, les mutuelles doivent devenir des sociétés de services protégeant les biens et les personnes, l’assurance étant un levier avec une gouvernance où l’adhérent ou le sociétaire est au cœur des choix stratégiques qui sont faits en matière de protection, de création et de redistribution de la richesse économique et sociale. Le modèle doit se fonder sur une « expérience-client » fondamentalement collaborative, horizontale et plurielle dans sa capacité à appréhender la multi-dimension de nos adhérents et clients. Les technologies et le travail sur les données doivent nous aider à enrichir la connaissance des besoins.

On entend beaucoup parler de disruption, mais la disruption ce n’est pas l’idée qui tombe du ciel, via une génération spontanée de start-up, c’est d’abord se mettre à l’écoute des adhérents pour véritablement comprendre leurs attentes. Nous devons trouver les services qui répondent à un besoin quotidien, social ou sanitaire. Est-ce que cela passera par la téléconsultation, la prise de rendez-vous coordonnée, le cofinancement des maisons de santé, une meilleure mise en relation de l’adhérent avec le soignant, les outils permettant aux personnes âgées de gérer l’observance de leur propre traitement ? C’est sur ces sujets-là que nous devons travailler en assumant de plus en plus un rôle d’interface et d’assembleur. Nous n’avons pas vocation à tout « internaliser » mais à nous assurer de la pertinence du service, de son efficience économique, de son appropriation par l’adhérent/client. La pratique et l’usage doivent obéir à une même exigence économique et sociétale. On voit aujourd’hui trop de « gadgets » sanitaires qui ne créent aucun bien-être collectif, ni en termes de service ni en termes économiques. »

Thierry Beaudet, Président de la Fédération Nationale de la Mutualité française et Pascal Demurger, Président de l’Association des Assureurs Mutualistes et directeur général de la MAIF ont préfacé cet ouvrage.

Vous voulez retrouver l’ensemble de la contribution d’Emmanuel Roux à cet ouvrage ainsi que les contributions des autres participants ? Vous pouvez commander l’ouvrage en ligne sur la FNAC (ici) et Amazon sur le lien suivant. « Dessine-moi une mutuelle 2018-2028 », co-produit par L’Assurance en Mouvement et The LINKS.

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.