Home Assurance TV Retour sur Assurance TV : santé numérique, vers des offres transformées ?

Retour sur Assurance TV : santé numérique, vers des offres transformées ?

Le 19 juin dernier s’est déroulé Assurance TV une production L’Assurance en Mouvement. 947 internautes et 30 invités ont assisté au direct. En direct, à partir de 16H Assurance TV, le magazine TV des professionnels du secteur de l’assurance a organisé des débats et échanges sur 3 sujets.

A 17H, le 2ème plateau était consacré au thème : Santé numérique, vers des offres et des services transformés, réinventés ? Pour en parler :

  • Isabelle Hébert, Directrice générale MGEN (Groupe VYV)
  • Constance Wiblé, Directrice communication Corporate MACSF Assurances
  • Jean-François Tripodi, Directeur général de Carte Blanche Partenaires
  • Nathaniel Bern, Directeur technique et cofondateur MEDADOM

Nous vous proposons de retrouver quelques verbatims des participants sur les différentes problématiques abordées lors de ce 2ème plateau.

Le numérique outil de transformation du parcours de santé des citoyens

Isabelle Hébert : « Le numérique va faire évoluer tous les parcours de santé (que l’on soit en bonne ou mauvaise santé) de trois façons : une prévention améliorée, de nouveaux services qui apparaissent (télémédecine), un lien entre les services proposés tout au long du parcours renforcé. »

Jean-François Tripodi : « Lors de l’utilisation des services numériques, il est indispensable de conserver la confiance des assurés qu’ils ont auprès de leurs prestataires de santé avec l’intervention de la technologie dans le parcours de soins.. Mais il est évident que l’intelligence artificielle va permettre d’apporter des services personnalisés aux assurés. Par contre, le 100% digital n’est pas à l’ordre du jour, il faut garder une relation humaine avec l’assuré. »

Constance Wiblé : « Les professionnels de santé sont prêts à se développer sur la e-santé. Mais ils craignent que les patients ne le soient pas. Selon une étude, 76% des médecins se sentent légitimes à participer à la construction de la e-santé, mais un médecin sur trois pense que le patient n’est pas prêt. »

Présentation de Medadom startup en e-santé

Nathaniel Bern : « Chez Medadom, nous mixons relation humaine et service digital. Nous proposons un service digital pour permettre au médecin de se déplacer chez le patient. L’objectif est de désengorger les urgences et lutter contre les déserts médicaux. En se connectant sur l’application, l’assuré fait sa demande de recevoir un médecin à domicile, ensuite le médecin partenaire de Medadom le plus proche se rend au domicile du patient. »

Lancement d’un chatbot par Carte Blanche Partenaires

Jean-François Tripodi :« Ce chatbot lancé prochainement répond à un besoin spécifique : accompagner l’assuré durant son parcours de santé. Dans un premier temps, il concerne le parcours santé visuel : aide à la prise de rendez-vous avec un ophtalmologue, conseils pour acheter ses lunettes, choix de l’opticien…Nous sommes dans une logique de questions/réponses avec l’assuré et courant année prochaine nous passerons à une personnalisation de ce chatbot pour chaque assuré. Il s’adaptera aux besoins spécifiques de chacun. Dans l’avenir, nous développerons ce chatbot pour le dentaire et l’audio. »

Le programme Vivoptim étendu à l’ensemble du territoire

Isabelle Hébert : « Vivoptim est le programme de santé connectée de la MGEN. Ce programme lancé en 2015, sur quelques régions tests, est maintenant généralisé à toute la France. Nous pensons également développer ce programme en Belgique prochainement. Sur les deux régions tests, ce programme a été testé auprès de 8500 personnes. Les résultats de ce programme de prévention ont été positifs, en moyenne les participants ont perdu 1,4 kg, et ont constaté une baisse de leur taux de cholestérol. »

Le secteur de l’assurance santé ne se transforme-t-il pas trop vite ? (forte croissance du nombre d’applications qui sortent régulièrement..)

Constance Wiblé : « L’enjeu pour les assureurs est de préserver la sécurité pour le patient et le soignant quand il utilise une nouvelle technologie. Que ce soit en termes de protection des données, ou encore lors de l’utilisation des ces technologies lors du protocole médical. »

Isabelle Hébert : « Notre secteur est en pleine transformation avec l’apport des nouvelles technologies. D’ici un an ou deux, notre secteur aura un nouveau visage, il sera recomposé dans ses outils et son organisation. »

 Retrouvez ci-dessous le replay vidéo de ce débat :

Nous préparons les prochains Assurance TV de la rentrée de septembre. N’hésitez pas à nous contacter pour toutes suggestions (thèmes, speakers, …..).

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn

 

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.