Home A la une Macif, un nouveau modèle social pour accélérer sa transformation

Macif, un nouveau modèle social pour accélérer sa transformation

Le 29 mars dernier, le groupe MACIF a annoncé la signature des accords constitutifs de son nouveau modèle social (NMS) par deux organisations syndicales – la CFDT & CFE-CGC (qui ensemble représentent près de 70% des salariés du Groupe). Cet accord a pour objectif d’illustrer la transformation du Groupe autour du plan stratégique #macifutur « penser et agir client ».

Le nouveau modèle social du groupe Macif se construit sur 4 grands éléments structurants :

  • Accessibilité et performance – organisation et temps de travail : dans un environnement devenu hyper-concurrentiel, l’accessibilité du réseau et des centres de relation clients, la performance, l’excellence de la relation client et l’efficacité du service apportés aux sociétaires sont devenus de véritables facteurs décisifs pour la pérennité de l’entreprise.
  • Equité et reconnaissance individuelle de la performance – politique de rémunération : le nouveau modèle social instaure et harmonise les principes et les règles régissant la mise en œuvre des rémunérations, de leur évaluation comme de leur évolution.
  • Développement des compétences – employabilité : face aux évolutions du marché et des technologies, la Macif entend donner à ses salariés une visibilité sur les besoins à venir du Groupe et à les accompagner dans la réalisation et l’évolution de leurs parcours  professionnels.
  • Qualité de vie au travail : le groupe Macif souhaite réconcilier performance économique et performance sociale en s’assurant que les conditions de travail des salariés favorisent un travail de qualité répondant aux attentes des sociétaires, et l’équilibre vie privée/professionnelle.

Ce nouveau modèle social sera mis en place à partir du 1er janvier 2019. « Via ce nouveau modèle social, le groupe Macif crée des conditions favorables pour garantir sa pérennité économique et de celles de ses métiers. Ces accords protègent les emplois salariés présents et futurs, et développent la reconnaissance des compétences individuelles et collectives de l’ensemble des collaborateurs. Ce nouveau socle commun leur garantit l’employabilité, l’équité et un environnement de travail de qualité », a déclaré Benoît Serre, directeur général adjoint en charge des ressources humaines du groupe Macif.

D’après un Communiqué de Presse

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.