Home A la une Le groupe VYV, Malakoff Médéric et le réseau de soins Kalixia

Le groupe VYV, Malakoff Médéric et le réseau de soins Kalixia

Male doctor working on a futuristic touchscreen display

Malakoff Médéric et le groupe VYV annoncent le rapprochement de leurs réseaux de soins respectifs sous le nom de Kalixia. Un premier réseau commun est créé en ostéopathie. L’objectif est de faire converger le réseau KALIVIA d’une part, créé en 2009 par Malakoff Médéric et l’Union Harmonie Mutuelles, Egaréseaux, d’autre part créé en 2014 par la MGEN.

Ce réseau de soins couvrira 15 millions de personnes et devient donc le 1er réseau de soins du marché. La première initiative commune est la mise en place en ce mois de mars du réseau d’ostéopathie Kalixia Ostéo, ouvert à l’ensemble des professionnels pouvant exercer l’ostéopathie (exclusifs, médecins, masseurs- kinésithérapeutes, infirmiers, sages-femmes, …). Il permettra aux bénéficiaires des deux groupes d’accéder à des ostéopathes sélectionnés pour la qualité de leur pratique professionnelle, avec des conditions tarifaires avantageuses.

La mise en place et le développement de réseaux de soins avec les professionnels de santé, permettent :

  • Pour les bénéficiaires, de favoriser la maîtrise des prix pour les actes de soins dont les tarifs ne sont pas encadrés par la Sécurité Sociale et ainsi mieux maîtriser leur reste à charge ;
  • Pour les professionnels de santé, de promouvoir la qualité des soins par la mise en place, en concertation avec eux, de « chartes qualité » autour des bonnes pratiques professionnelles.

«L’ambition du Groupe VYV est de faire évoluer le conventionnement vers une logique de partenariat entre les professionnels de santé et les organismes mutualistes afin de proposer aux adhérents des solutions toujours plus adaptées à leur parcours de vie», déclare François Venturini, directeur général du Groupe VYV. Pour Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Médéric, l’objectif est aussi « d’offrir aux bénéficiaires un reste à charge nul ou très limité en optique et audioprothèse pour un niveau de qualité plus important à l’heure où les discussions sur le zéro reste à charge placent les réseaux de soins au cœur des enjeux ».

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.