Mutualité Française : sa raison d’être s’inscrit dans son histoire

0
582

« Se protéger mutuellement aujourd’hui pour, ensemble, construire les solidarités de demain », telle est la raison d’être de la fédération mutualiste, adoptée lors du 43e congrès de la Mutualité, à Marseille.

Le 15 novembre, un webinaire a rassemblé près de 200 internautes pour un échange où se croisaient les 120 ans d’histoire de la Mutualité Française et sa raison d’être.  

Le webinaire sur le thème « La Raison d’être de la Mutualité Française au regard de son histoire » a réuni Éric Chenut, Président de la Mutualité Française et l’historienne Charlotte Siney-Lange, auteure de Chroniques mutualistes. 120 ans d’engagement pour la solidarité et l’innovation. Ensemble ils se proposaient d’évoquer la façon dont l’histoire de la Mutualité entre en résonnance avec la Raison d’être telle qu’elle a été adoptée.

Innovations sociales

Pour Charlotte Siney-Lange se dégagent deux lignes de force du mouvement. La première concerne l’innovation sociale de la Mutualité Française qui a pris en charge la maladie, l’accident et la vieillesse en veillant particulièrement à ne pas laisser de côté des populations fragiles comme les personnes âgées ou handicapées.

La deuxième, place la Mutualité Française comme un acteur social dont l’histoire s’est bâtie dans les difficultés et l’adversité (comme la loi Le Chapelier en 1791) et auxquelles elle a dû s’adapter.

De cette trajectoire, Éric Chenut, qui a dirigé l’ouvrage Comment revivifier les solidarités ? L’engagement, un remède à la crise, retient les décisions d’hommes et de femmes qui ont décidé de se protéger les uns et les autres pour s’extraire des aléas de l’existence, rester libres de leurs choix de vie, s’émanciper individuellement et collectivement.

Dans une perpétuelle interrogation sur son rôle et son utilité jusqu’à aujourd’hui, le mouvement mutualiste complète et enrichit les actions de l’État, de la Sécurité sociale et des Collectivités territoriales.

Une raison d’être bâtie sur trois principes fondateurs

La définition de sa raison d’être ouvre une nouvelle ère pour la Mutualité Française. Elle repose sur trois principes fondateurs : un mouvement qui milite dans tous les territoires en faveur du progrès social ; un modèle d’entreprendre démocratique et solidaire, au service de l’intérêt collectif ainsi que des solutions innovantes au service de la pleine santé et de la protection sociale durable pour tous.

La Raison d’être traduit l’engagement de la Mutualité Française au service des citoyens, du tiers payant au 100 % santé, en passant par la téléconsultation et la promotion de la prévention. Une vidéo présente un tour d’horizon des actions des mutualistes dans la société

 

entre innovations sociales et technologiques avec les témoignages de professionnels de santé mutualistes et de patients. « Notre engagement est un parcours de femmes et d’hommes qui, ensemble, alertent, agissent, fédèrent. Notre engagement est un parcours sur lequel nous semons le progrès social depuis plus de 120 ans ».

Un parcours qui se poursuit avec, chaque jour, de nouvelles pages à écrire afin de contribuer à une société plus solidaire, humaine et apaisée.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P