Société Générale Assurances : l’investissement durable comme puissant levier de transformation

0
387

Société Générale Assurances renforce ses engagements en faveur d’une finance responsable et annonce de nouvelles cibles en ligne avec l’Accord de Paris :

• Réduction de 20% de son exposition globale au secteur de l’exploration et de la production du pétrole et du gaz entre 2020 et 2025 ;
• Renforcement de sa politique sectorielle d’exclusion dans le cadre du désengagement progressif du secteur charbon thermique.

l’investissement durable comme puissant levier de transformation, Directeur général de Société Générale Assurances, déclare : « En gérant de façon responsable nos actifs financiers, nous agissons concrètement en faveur de l’environnement, du climat, et de manière plus générale au profit de la société civile. Dans un monde où l’investissement peut avoir un réel impact, nous partageons, chez Société Générale Assurances, une vision ambitieuse de l’investissement durable comme puissant levier de transformation. »

Pétrole et Gaz : réduction de l’exposition globale du secteur de l’exploitation et de la production

En 2021, s’inscrivant pleinement dans la stratégie climat du groupe Société Générale, Société Générale Assurances a pris des engagements forts, notamment en rejoignant la « Net‑Zero Asset Owner Alliance » et en s’engageant à atteindre la neutralité carbone de son portefeuille d’investissements d’ici 2050.

En 2022, Société Générale Assurances se fixe de nouveaux objectifs plus exigeants et s’engage à réduire de 20 % son exposition globale au secteur de l’exploration et de la production du pétrole et du gaz entre 2020 et 2025.

Par ailleurs, Société Générale Assurances exclut d’ores et déjà de ses investissements directs les entreprises dont les revenus sont liés à l’exploration et à la production de pétrole et gaz non-conventionnels (sables bitumineux, pétrole ou de gaz produit dans l’Arctique, forages en eaux très profondes, pétrole ou de gaz de schiste :
• pour plus de 10 %pour les investissements existants,
• pour plus de 5 %pour les nouveaux investissements.

Charbon thermique : renforcement de politique d’exclusion

Société Générale Assurances s’est engagée à sortir totalement du secteur charbon thermique d’ici 2030 pour les pays de l’UE et de l’OCDE et 2040 pour le reste du monde.
Dans le cadre de ce désengagement progressif, Société Générale Assurances exclut de ses investissements :
• les développeurs de nouveaux projets liés au charbon,
• les émetteurs ayant des revenus provenant d’activités liées à l’extraction de charbon thermique,
• les producteurs d’énergie dont le mix énergétique lié au charbon thermique est supérieur à 30%,
• les producteurs d’énergie n’ayant pas pris d’engagement public de sortie du charbon thermique à horizon 2030 (UE/OCDE) ou 2040 (reste du monde).

Selon CP

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P