UK : Soter Analytics réduit les accidents du travail

0
517

La prévention des blessures* adoptera à l’avenir une approche basée sur les données et intégrera une technologie portable intelligente, l’apprentissage automatique et l’analyse prédictive.

L’insurtech* affirme également que cette technologie permet une approche proactive, aborde la réduction des risques ergonomiques et minimise les coûts des demandes d’indemnisation des travailleurs.

Une innovation profitable à l’assurance

Les assureurs et les entreprises pourraient alors économiser certaines dépenses en réduisant les douleurs au dos et aux épaules.

Selon Soter Analytics, environ 12 % seulement des fabricants et des entreprises de construction ont adopté la technologie d’analyse prédictive, mais jusqu’à 3 % des travailleurs souffrent chaque année d’une contorsion qui coûte des dizaines de milliards.

En outre, les méthodes classiques de prévention de ces blessures prennent du temps, sont chères et se sont avérées largement inefficaces pour créer un véritable changement. Entraîner les travailleurs à corriger eux-mêmes leurs mouvements en temps réel et à éviter les souffrances ergonomiques stimule le changement de comportement.

La technologie portable basée sur l’intelligence artificielle les aide à en savoir plus sur leurs mouvements, à les comprendre et à réduire le risque de blessure de façon permanente. Dès le commencement, celui-ci est réduit de 45 % en 2 semaines.

Comment ? Par le biais du petit et léger appareil portable de la société, SoterCoach, qui surveille le comportement des travailleurs et les alerte de tout mouvement dangereux qui pourrait entraîner une quelconque luxation. Le capteur sensibilise et explique au salarié comment les éviter, le tout accompagné d’un tableau de bord affichant des données permettant aux employeurs de repérer les tendances.

La modélisation des informations au cœur du dispositif

Grâce à la modélisation prédictive de la sécurité et de l’interprétation des données, il est possible d’anticiper les risques. Il s’agit d’un objectif puissant qui peut transformer une approche généralement réactive de la sécurité au travail en une approche fortement proactive.

L’IA collecte et évalue les informations pour identifier les modèles, produisant les meilleures analyses de données et la capacité de faire des prédictions lorsque les algorithmes détectent la qualité des mouvements effectués. La sécurité d’un mouvement donné peut être évaluée par rapport à des caractéristiques, comme la vitesse, les à-coups et l’angle de courbure.

De plus, la technologie peut facilement identifier les risques d’accident liés à des mouvements particuliers en raison de facteurs contributifs, tels que la fatigue, le stress, une blessure préexistante ou une distraction.

*Selon Insurance News et la société britannique Soter Analytics

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P