Belgique : Qover et son assurance vélo dans le Nord

0
601

L’insurtech bruxelloise Qover déploie ses produits et services sur quatre nouveaux marchés dans les pays nordiques, à savoir, la Suède, la Finlande, la Norvège et le Danemark. Focus sur ce sujet avec Insurtech Digital.

Qover en bref

L’acteur Qover, qui a été lancé en 2016, propose diverses couvertures, dont l’assurance vélo. Il est entré sur le marché en 2019 pour lancer cette nouvelle solution lorsqu’il a obtenu un financement de 9 millions de dollars pour accélérer son développement européen.

L’insurtech propose une couverture vélo basée sur la technologie en fournissant des services en Belgique, en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal, en Espagne et au Royaume-Uni.

Les clients des pays nordiques pourront désormais souscrire une assurance protection complète et une assistance d’urgence en point de vente lors de l’achat de leur engin à deux roues. L’API leur permet de l’ajouter à leur panier dans un processus sans friction, créant ainsi une expérience utilisateur transparente.

Une technologie d’assurance embarquée

En intégrant l’assurance dans le processus d’achat, les fabricants de vélos, les détaillants et les magasins ont plus d’opportunités d’interagir avec les clients après la vente initiale où le dispositif est harmonisé sur plusieurs canaux.

Les entreprises peuvent également améliorer davantage l’expérience client en aidant les acheteurs numériques de vélos, d’accessoires ou de services supplémentaires. La solution leur donne la possibilité d’ajouter une assurance en magasin et de finaliser la transaction en ligne, et vice versa.

La nouvelle solution de couverture intégrée comprend les spécifications suivantes :

  • la garantie est active à tout moment en cas de vol, tentative de vol ou vol après agression ;
  • aucune dépréciation n’est appliquée à la valeur du vélo pendant les 36 premiers mois ;
  • les dommages matériels causés par un accident, un vandalisme, des animaux ou des éléments naturels sont couverts ;
  • les remboursements des frais de réparation et le remplacement du vélo et des accessoires réparés sont inclus dans la protection contre les dommages ;
  • le remorquage du vélo et le retour du cycliste sont couverts en Allemagne, aux Pays-Bas, en France et en Belgique. Sinon, une assistance d’urgence est fournie.

Une expansion qui ne fait que débuter

En parlant du déploiement du nouveau produit, Parker Crockford, directeur financier chez Qover, a expliqué qu’en ajoutant ces quatre pays clés à la liste croissante, l’insurtech offre désormais un accès facile à l’assurance vélo dans une dizaine de pays. Il garantit également que les clients sont couverts quand ils en ont besoin le plus afin qu’ils puissent profiter pleinement de leur engin avec les marques qu’ils apprécient.

Enfin, Quentin Colmant, PDG et cofondateur de Qover, a déclaré que la première incursion de l’insurtech dans l’assurance vélo a eu lieu alors que Cowboy a réorganisé le marché avec ses nouveaux vélos électriques. En 2020, l’équipe a commencé sa croissance paneuropéenne. Cette expansion est donc une étape logique vers la création d’un sentiment de sécurité pour les clients de ses partenaires dans le monde entier.

Il a ajouté que des cyclistes occasionnels aux navetteurs quotidiens, la société est fière de contribuer à créer un sentiment de sécurité qui incite les utilisateurs à revenir aux marques en lesquelles ils ont confiance.

Avez-vous vu passer le podcast avec Quentin Colmant sur l’assurance embarquée ?

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P