Marsh et Generali développent chacun une solution sociétale

0
461

2 grands acteurs de l’assurance, à savoir, Marsh et Generali, se lancent chacun un défi d’innovation sociétale. Le premier concerne les risques immobiliers et le second, le domaine de l’assurance paramétrique pour les plus vulnérables.

Marsh développe un produit d’analyse immobilière

Le courtier et conseiller Marsh a récemment annoncé le lancement d’un service d’analyse immobilière pour aider les clients internationaux à gérer leurs risques dans ce secteur.

Grâce à cet outil, l’assureur transforme un processus lent et manuel en une expérience numérique contenant des informations exploitables en temps réel.

Le nouveau produit numérise les principales données de risque des clients, y compris celles relatives à la construction, à l’occupation, à la protection et à l’exposition, et se sert de l’intelligence artificielle et du machine learning pour identifier les anomalies.

En alimentant les informations dans d’autres outils Marsh, tels que la modélisation des catastrophes et l’optimisation du financement des risques, les clients peuvent visualiser et quantifier leurs risques immobiliers directement.

Ils ont ainsi la possibilité d’évaluer les options d’atténuation, de rétention et de transfert des risques. Le paysage des risques en constante évolution et volatil nécessite aujourd’hui une solution dynamique qui permet aux dirigeants de répondre à un environnement qui change à tout moment.

Avec ce produit, les utilisateurs peuvent :

  • Évaluer rapidement l’impact des évolutions des portefeuilles immobiliers sur leurs profils de risque.
  • Déterminer si les actifs sont susceptibles d’être affectés par les aléas liés aux catastrophes naturelles.
  • Identifier et hiérarchiser facilement les stratégies d’atténuation des risques qui ont le plus d’impact sur leur portefeuille.
  • Différencier leurs risques auprès des souscripteurs et optimiser les résultats de placement.

Generali et ses instruments paramétriques

Au contraire, l’assureur Generali a signé un accord pluriannuel avec le Programme des Nations unies pour le développement, UNDP en anglais pour United Nations Development Programme. Le PNUD lutte pour mettre fin à l’injustice de la pauvreté, de l’inégalité et du changement climatique.

Il s’engage à soutenir le mécanisme d’assurance et de financement des risques, nommé IFRR pour Insurance & Risk Finance Facility.

Plus concrètement, l’assureur italien va apporter des compétences techniques et des ressources financières pour concevoir des assurances paramétriques. Le but est de créer des réponses assurantielles avancées pour :

  • Protéger les familles et les sociétés les plus vulnérables au niveau mondial, que ce soit à cause des catastrophes naturelles, des conflits ou de l’instabilité.
  • Développer des solutions de protection économique et de couverture des risques à plus grande échelle et à un coût moins élevé.
  • Promouvoir de nouvelles stratégies en ce qui concerne le développement et l’innovation sociale.

Les pays en développement sont les premiers à être touchés par les impacts climatiques et le nombre d’individus assurés est encore trop faible. Ce partenariat désire combler le déficit en matière de couverture économique.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P