Protection inclusive, une couverture pour les populations vulnérables

0
475

Depuis 2021, AXA a renforcé sa stratégie ESG  (critères Environnementaux, Sociaux et de bonne Gouvernance), s’arrêtant sur les questions de développement durable, la lutte contre le réchauffement climatique et enfin la protection des populations vulnérables. Un engagement pour lequel la compagnie a créé la « Protection Inclusive ».

12 millions : c’est dans le monde le nombre de personnes qu’Axa s’engage à épauler avec les solutions de Protection Inclusive d’ici 2023.

Un programme qui vise à supprimer ou réduire les obstacles de l’accès à l’assurance auprès des particuliers ou même des entreprises. Sont ainsi mis en place des produits, et montant de prime adaptés, selon les vulnérabilités liées au statut, au revenu, au genre, à l’état de santé. En 2020, la Protection inclusive a concerné 7 millions de personnes.

Des offres personnalisées

Lors de la création du programme en 2021, un cadre a été développé pour définir les niveaux de vulnérabilités. Qu’elles puissent être liées à un statut financier, social, à une situation géographique…Axa souhaite faciliter l’accès des personnes à un cadre de vie décent.

Selon la situation des clients, l’entreprise intervient pour couvrir les frais qu’entraineraient un logement convenable, une alimentation saine, des soins médicaux, l’accès à l’éducation, à l’emploi ou même encore à l’eau potable. En somme, tout ce qui pourrait conduire à un déficit en matière de protection financière et sociale.

Il existe aussi des offres personnalisées selon les cibles visées, en raison des revenus, des statuts, de l’âge ou du genre des personnes (hommes, femmes, LGBTQ+…). Autre point concerné, l’état de santé et plus particulièrement des maladies chroniques (cancer, diabète, maladie mentale, etc…).

Les vulnérabilités professionnelles

La protection inclusive est également destinée aux travailleurs étant en vulnérabilité professionnelle, qu’ils s’agissent par exemple des travailleurs migrants ou encore des micro-entrepreneurs. L’idée est de les aider à faire face aux fragilités financières qu’ils peuvent rencontrer comme des revenus fluctuants ou encore des périodes de chômage répétées.

Parmi les exemples de cas cités par la compagnie, celui d’un travailleur sur un chantier, dans un pays comme Singapour, qui a pu bénéficier de « 1 dollar par mois », une garantie permettant d’avoir une prévoyance adéquate. Dans les pays européens, des formules sont également proposées aux livreurs indépendants des plateformes de livraison.

Axa a également intégré dans le programme l’impact de la COVID-19 sur la pauvreté ou encore ses effets à long terme sur la santé. La difficulté d’accès aux soins et le nombre de personnes vivant en situation de pauvreté a considérablement augmenté l’année dernière (+100M en 2021) du fait de l’épidémie.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P