Protection sociale : Vasa redonne le pouvoir aux entreprises ?

0
906

Adage bien connu, les entreprises se plaignent régulièrement des formalités administratives qui ne cessent de s’alourdir, y compris celles liées à l’assurance et la protection sociale. Paradoxe de notre époque, tout acte semble se complexifier alors que pendant ce temps, les solutions de simplification existent, notamment grâce à l’innovation technologique.

C’est à ce titre qu’une start-up tente de tirer son épingle du jeu : sélectionnée par Challenges parmi « les 100 start-up où investir en 2022 », Vasa propose de gérer et d’optimiser l’ensemble des contrats d’assurance collective des TPE et PME. 

Faciliter la vie des entrepreneurs

Fondée en juillet 2019 et incubée à Troyes au sein de la technopole de l’Aube, l’assurtech Vasa est née autour d’un concept simple : faciliter la vie des entrepreneurs. « Nous voulons offrir une expérience utilisateur simple aux entrepreneurs qui, aujourd’hui, se sentent souvent dépassés par les sujets de mutuelle », explique le fondateur Jean-Sébastien Lefevre, ancien agent général d’AXA passé par Aesio Mutuelle.

Des services et des modèles de rémunération innovants

Concrètement, Vasa propos aux dirigeants d’entreprises deux types de prestation, chacune étant associée à un mode de rémunération différent :

  • comparer un grand nombre de contrats de mutuelles afin d’aiguiller le client vers l’offre la plus adaptée à ses besoins. Pour ce faire, Vasa bénéficie d’une vingtaine d’assureurs partenaires : Axa, Malakoff Humanis, Aesio…

Pour cette prestation, Vasa se rémunère auprès de l’assureur partenaire dont l’offre aura été retenue, en prélevant une commission de 7% sur la prime perçue par ce dernier.

  • la gestion du volet administratif des mutuelle Santé et Prévoyance, habituellement traité par l’employeur. Vasa effectue cette prestation sous forme d’abonnement à partir de 20 euros par mois, en fonction du nombre du personnel de l’entreprise. A noter que des espaces personnalisés peuvent être créés pour chaque collaborateur, Vasa ayant également la possibilité de mettre en place un suivi des entrées et sorties des contrats en temps réel : des opérations souvent très chronophages pour les dirigeants.

Par ailleurs, la start-up est également en mesure de calculer les indicateurs de rentabilité des contrats. Ces derniers peuvent alors être renégociés afin de générer des économies.

Une offre destinée aux TPE et PME

Les prestations de Vasa s’adressent principalement aux TPE et PME, ainsi qu’aux startupers. Visant la rapidité et l’efficacité, l’assurtech assure que son offre constitue le « meilleur compromis entre un prix optimisé, une offre de mutuelle attractive pour vos collaborateurs et le gain de temps. »

Afin de donner aux entrepreneurs tous les éléments d’explication nécessaires, Vasa a d’ailleurs élaboré deux guides dédiés respectivement aux chefs d’entreprise et aux startupers, librement accessibles en téléchargement sur son site Internet.

Des recrutements en cours pour de nouvelles ambitions

Guère à cours d’ambition et forte pour l’instant d’une équipe de 12 collaborateurs, la start-up cherche actuellement à recruter cinq personnes, dont trois doctorants, pour avancer sur ses différents projets de recherche en cours :

  • création d’un chatbot
  • création d’un logiciel d’actuariat chiffrant l’évolution des tarifs
  • un outil de numérisation des tableaux de garantie, donnant à l’employeur une meilleure visibilité sur les remboursements

Vasa prévoit de lever par ailleurs 1 million d’euros afin de renforcer son équipe marketing. De quoi alimenter plus encore la guerre des talents ?

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P