S’abonner à un Plan Épargne Retraite individuel de convictions

0
993

Préparer sa retraite lorsqu’on est jeune actif ET contribuer à préserver la planète : c’est la promesse de Papisy. Cette start-up innovante lancée en 2020 à Biarritz invite les jeunes actifs à « s’abonner » pour cotiser. Les sommes investies sont réinjectées dans une économie plus durable. Pour sauver son avenir, mais aussi celui de la Terre.

La start-up Papisy est née d’un triple constat. Tout d’abord, l’allongement de la durée de vie rend indispensable la constitution d’une épargne complémentaire individuelle pour la retraite. Ensuite, la distribution et les discours autour des produits financiers ne sont pas adaptés aux jeunes pour qui la retraite par capitalisation est incontournable. Enfin, La finance doit davantage s’impliquer dans les enjeux environnementaux et sociaux, en accompagnant les entreprises responsables dans leur développement.

Entreprise de la French Tech, Papisy propose donc une réponse innovante à ces problématiques avec un Plan Épargne retraite individuel de convictions, 100 % durable et responsable. Il est ainsi possible d’être acteur du changement tout en préservant son pouvoir d’achat à la retraite. L’offre s’adresse principalement aux jeunes actifs (25-30 ans) qui veulent se lancer dans l’épargne responsable en soutenant des causes environnementales, sociales tout en préparant leur retraite et les jeunes adultes (30-35 ans) qui ont souvent déjà effectué un achat immobilier, mais qui veulent booster leur épargne.

Des fonds labellisés ISR et/ou Greenfin

La souscription s’effectue en ligne et sans intermédiaire. L’offre se veut accessible, avec un langage adapté aux jeunes actifs. La première étape consiste à choisir sa cause : l’eau, la planète, l’énergie… ou les trois. Puis, le souscripteur choisit les acteurs qu’il veut soutenir, parmi 630 entreprises répertoriées comme « collections responsables » par Papisy. Tous les fonds soutenus sont exclusivement labellisés ISR et/ou Greenfin. L’abonnement minimal est de 50 euros, des versements complémentaires sont possibles.

Papisy est née de la rencontre entre Thomas Givry, 43 ans, gestionnaire en patrimoine, et Emmanuel Batifoulier, 46 ans, designer, spécialiste de la communication numérique. Tous deux sont convaincus que se constituer une retraite complémentaire est un impératif peu accessible pour ceux qui en ont pourtant le plus besoin, les générations X, Y et Z. Ils choisissent donc de démocratiser les placements financiers, de casser les codes d’un marché réservé aux initiés et de répondre aux enjeux d’un monde en mutation, qui a besoin de conscience écologique et d’esprit solidaire.

En juin 2021, les fondateurs de Papisy ont levé 480 000 euros, essentiellement grâce à leurs proches. Une première étape, la cible étant de 2 millions d’euros de levée de fonds en 2023. Pour le moment, Papisy compte quelques centaines de souscripteurs. L’Entreprise vise au moins 5 000 clients pour la fin de l’année 2022.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P