Quand la Covid-19 fait de l’ombre au VIH…

0
440

Fabrice Grière, Directeur général adjoint d’Intériale en charge de la marque LMDE, partage son analyse sur la connaissance réelle qu’ont les jeunes du VIH et qui est en chute depuis quelques années.

Alors que ce week-end était organisé l’évènement annuel du Sidaction pour sa récolte de dons, force est de constater que les jeunes sont de moins en moins informés sur le VIH. Si le contexte sanitaire a légitimement nécessité un traitement médiatique focalisé sur la Covid 19, il n’en demeure pas moins que le VIH fait régulièrement l’objet de fake news et de comportements hostiles…

Si – bien heureusement ! – les avancées médicales existent et sont notables, la prévention des maladies et infections sexuellement transmissibles auprès des jeunes demeure un enjeu de santé public incontournable.

Les chiffres du sondage IFOP pour Sidaction, publié la semaine dernière, sont particulièrement inquiétants : alors que 89% des 15-24 ans se sentaient bien informés sur le Sida en 2009, ils ne sont plus que 69% cette année. L’accès à des informations fiables afin de contourner tous les clichés qui peuvent exister sur la maladie, sa transmission et donc sur les risques réellement encourus est indispensable pour l’adoption de comportements responsables indispensables à la protection de nos jeunes.

La sensibilisation des jeunes aux pratiques sexuelles à risques s’inscrit pleinement dans la politique de prévention de LMDE. C’est ce qui nous pousse notamment à organiser chaque fin année notre quiz Kamasutra, bel outil pédagogique permettant aux jeunes de tester leurs connaissances mais aussi d’apprendre de manière ludique les modes de protection efficaces. C’est aussi une manière de lutter contre les fausses idées reçues. Ainsi en 2022, 23% des 15-24 ans pense qu’il est possible de transmettre le Sida en embrassant une personne séropositive… Et près de 10% des répondants croit qu’il est possible de transmettre le virus en lui serrant la main !

A l’écoute permanente des attentes des étudiants, LMDE est le seul organisme d’assurance à organiser des enquêtes à grande échelle en partenariat avec CSA sur la santé des étudiants et leurs préoccupations, de plus en plus nombreuses, avec le contexte de crise sanitaire : alimentation, activité physique, sommeil et gestion du stress, vie affective et sexuelle.

En réalisant sa 6ème enquête nationale sur la santé des étudiants en 2022, LMDE bénéficiera d’éléments précieux pour proposer outre des offres santé adaptées, des actions de prévention appropriées aux attentes des jeunes en 2022, notamment dans le domaine des MST/IST.

Aujourd’hui, les étudiants doivent être considérés comme des publics prioritaires dans les plans de lutte contre le SIDA : pour enrayer l’épidémie, il est indispensable d’informer massivement les jeunes sur les pratiques à risques et faire la promotion du dépistage. 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P