L’Effet Papillon pour atténuer la douleur lors d’actes médicaux invasifs

0
443
La réalité virtuelle permet de s’immerger, grâce à une série de technologies, dans un environnement virtuel en y simulant la présence physique de l’utilisateur. Une vraie bulle hors du temps. Une start-up lavalloise L’Effet Papillon, a développé une thérapie numérique visant à atténuer la réalité virtuelle lors d’actes médicaux invasifs.

Emma s’avance timidement sur le sentier bordé de roches qui coupe la forêt en deux. En face, d’elle se dresse des dizaines de chênes, en ordre serré. Au pied du plus robuste d’entre eux, elle s’assied et interrompt sa balade. À l’ombre de ce vieil arbre, elle sent le souffle du vent caresser sa peau pendant qu’une mélodie aux accents celtes vient rompre le silence. Au même moment, quelqu’un lui attrape la main. C’est le signal. Emma peut retirer ses lunettes de réalité virtuelle et son casque audio « Bliss© ». L’infirmière vient de terminer la biopsie de sa moelle osseuse. 

Un dispositif médical de classe 1

Cette thérapie numérique développée, par la start-up l’Effet Papillon, a pour vocation d’atténuer la douleur et l’anxiété chez les patients lors d’examens médicaux invasifs : biopsie, ponction, dialyse, etc., dans les services d’hématologie et d’oncologie. Le patient est alors plongé dans l’univers de son choix : forêt, fonds marins, espace, prairie …, grâce à des lunettes vidéo 3D et à un casque audio. Les expériences sont paramétrables en fonction du geste médical et du patient, pour des séances de quelques minutes à plus d’une heure sans contrainte liée à la maitrise de la langue ou au niveau de capacité intellectuelle du patient.  Bliss© est un dispositif médical de classe 1 qui utilise le potentiel thérapeutique de la réalité virtuelle, de l’image et du son sur la douleur et l’anxiété. Cette thérapie numérique est utilisée en complément ou en substitution de produits pharmaceutiques et de gaz médicaux.

« Nous avons créé cette solution afin de mieux prendre en charge la douleur et de la traiter de façon plus éthique, plus économique, plus écologique et plus douce chez les patients atteints de cancer. Bliss© a été développé comme un médicament numérique en collaboration avec des spécialistes », raconte Mélanie Peron, la fondatrice et la présidente de la start-up. En 2007, Mélanie, bibliothécaire, apprend que son conjoint est atteint d’une leucémie. Au fil des rendez-vous, un médecin lui explique l’importance de son tout nouveau rôle d’aidante dans la prise en charge de la douleur physique et morale. « Ça a été une réelle prise de conscience pour moi et je me suis alors passionnée pour le domaine de la santé. J’étais étonnée de voir qu’il existait très peu de solutions pour une meilleure prise en charge de la douleur, hormis les médicaments classiques. J’ai donc imaginé un nouveau concept qui permettrait d’atténuer la douleur de façon plus naturelle ».

La même efficacité qu’un traitement médicamenteux

L’Effet Papillon voit le jour en 2011. Approuvé par une étude clinique, Bliss a démontré la même efficacité que le traitement médicamenteux standard. 80 structures médicales font déjà confiance à ce médicament numérique. Incubée au Village by CA de Laval, l’Effet Papillon emploie près de dix personnes et souhaite se développer rapidement. « Grâce au soutien du Crédit Agricole on espère pouvoir étendre notre réseau et s’implanter un peu partout en France notamment dans les hôpitaux, Ephad, cabinets spécialisés, etc. », conclut Mélanie Peron.

Source : site Internet Crédit Agricole

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P