85% des Français jugent la complémentaire santé indispensable

0
123
Alors que le Haut Conseil pour l’Avenir de l’assurance maladie rendra très prochainement un avis sur la refonte du système de santé, une étude BVAFondation APRIL sur le système de santé de demain souligne à quel point les Français sont attachés à leur complémentaire santé.

 94 % des Français sont couverts par une complémentaire santé. 85% d’entre eux les considèrent comme indispensables. Un sentiment de plus en plus fort alors que le vieillissement de la population s’accélère depuis 2011. Selon eux, les complémentaires santé jouent un rôle fondamental dans la maîtrise de leur parcours de santé : elles leur permettent de réguler leurs dépenses, d’élargir l’accès aux soins tout en leur proposant des services innovants comme la téléconsultation, les applications mobiles, ou encore les simulateurs de remboursement.

4 Français sur 5 satisfaits de leur complémentaire santé

4 Français sur 5 se déclarent aujourd’hui satisfaits de leur complémentaire santé. Si les Français restent globalement attachés à leur système de santé, 58 % d’entre eux estiment qu’il devra subir des adaptations et des aménagements dans son fonctionnement. Pour faire face aux enjeux actuels, notamment l’essor des maladies graves et chroniques, le risque de pandémie, le vieillissement de la population, mais aussi à leurs aspirations individuelles, les Français misent sur un perfectionnement du système plutôt que sur une transformation radicale, avec un accent à porter sur la démographie médicale et la prévention. Selon les Français, les complémentaires santé doivent conserver une place clé dans le système futur afin de co-financer les réponses à ces enjeux, de contribuer à réguler les dépenses de santé et élargir l’accès aux soins pour tous.

Garantir la liberté de choix

La majorité des Français veut être actrice de sa santé et compte sur sa complémentaire santé afin de l’accompagner. La possibilité de choisir librement constitue un élément important. 85% des Français souhaitent pouvoir choisir un équipement optique, auditif ou une prothèse dentaire au-delà de la palette d’équipements déjà remboursés dans le cadre du 100% santé et 82% déclarent vouloir consulter le médecin de leur choix, même s’il pratique des dépassements d’honoraires.

Des attentes des Français dont il convient de tenir compte.

Source : communiqué de presse BVA Group/Fondation APRIL. Etude complète ici.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P