Alexandre Rispal et la transformation de l’assurance

0
255
Alexandre Rispal répond à nos quelques questions.

La transformation de l’entreprise est probablement assez protéïforme. Il peut s’agir de la transformation de sa gouvernance ou de son organisation, de son rôle sociétal et environnemental, de la dimension produit et servicielle, des systèmes d’information et de l’intégration des nouvelles technologies, de la distribution et la relation clients, de la mutation/hybridation des compétences, du modèle économique,… . Dans notre secteur « se transformer », selon vous est-ce seulement changer, évoluer, s’adapter, ou devenir autre chose, devenir autre ? Pourquoi ?
Il n’y a pas une forme de transformation mais des évolutions plus ou moins rapides, des processus non linéaires qui se superposent.
Dans notre secteur, la transformation passe avant tout par l’adaptation humaine, la résilience et l’ambition de faire “mieux”. Mieux pour le client, mieux pour l’environnement, mieux pour la société.
Notre industrie dispose de moyens, de talents, de technologies et d’un savoir-faire utile à la société. La transformation passe par une orientation de ce “capital” au service de tous.

Pour vous la transformation d’une entreprise est-elle un processus fini et planifiable, ou un mouvement perpétuel ?

J’évoquais la non-linéarité et je suis convaincu que la planification est un cap bousculé par la réalité tous les jours. Il manque pour une transformation radicale et positive de notre secteur un sentiment d’urgence. Il me semble que cela ne saurait tarder entre d’un côté les mouvements des Insurtechs et de l’autre les grandes sociétés technologiques. Cet effet ciseau est annonciateur de transformations !

Vous faites partie des 50 transformers* du secteur de l’assurance. Les professionnels ont probablement signifié votre capacité à porter des convictions, donner de nouvelles directions, à initier/piloter des transformations, à incarner le mouvement … . D’un point de vue professionnel, quels sont les ingrédients indispensables à la transformation d’une entreprise du secteur de l’assurance ? Pourquoi ?

La volonté de transformer comme motivation et la résilience. On ne se fait pas des amis tous les jours en voulant changer les choses mais c’est nécessaire.

Pour conclure ?

Chacun peut-être “transformer” de son industrie, de sa vie. Il faut oser !
Réalisé le 13/04/2021 – Jean-Luc GambeyVovoxx

Alexandre Rispal est dans la communauté des 50 “Transformers” de l’Assurance.

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here