Home Start-up « L’assurance, un secteur qui est fermé et reste fermé »

« L’assurance, un secteur qui est fermé et reste fermé »

Nelly Brossard part à la rencontre de ceux qui réinventent l’assurance ! Et proposent des échanges avec les fondateurs et fondatrices d’insurtech qui réinventent et transforment l’assurance sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Nelly Brossard pose 10 questions à Toufik Gozim co-fondateur d’Assurly, dont celle-ci, qui compte tenu de notre ligne éditoriale, a retenu toute notre attention : Quelle est votre vision de l’évolution du secteur de l’assurance ? (voir intégralité de l’interview)

Il s’agit d’un secteur qui est fermé et reste fermé. En témoigne encore récemment le lobbying bancaire, empêchant de facto que les français puissent changer d’assurance emprunteur à tout moment ! C’est un marché mondial avec un quasi monopole des bancassureurs… Tous ces blocages ne sont bénéfiques pour personne !

Aujourd’hui, les GAFA et les Bigtech arrivent sur ce marché avec des innovations et un vrai gap technologique. Les assureurs en France disent que c’est passager que l’assurance est installée, ne change pas, fonctionne bien et pour la plupart ne voient pas cette vague arriver !

Il est important de créer des insurtech européennes solides et qu’elles puissent faire évoluer les choses… En effet, il ne faut pas juste digitaliser et transformer, mais il est clé de remettre les choses réellement à plat et réinventer l’assurance de demain avec de nouvelles offres, une nouvelle relation…

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.