Home Signature « Chacun d’entre nous doit retrouver le « vrai » sens des priorités »

« Chacun d’entre nous doit retrouver le « vrai » sens des priorités »

La pandémie actuelle impose des contraintes fortes d’organisation pour les entreprises. Résilience, plan de continuité, gestion de crise, maintien de la relation clients, gestion des Ressources Humaines et développement massif du télétravail, développement des systèmes d’information, conduite des opérations de communication, et maintien de l’organisation de la gouvernance de l’entreprise. Alors que la majorité des salariés du secteur de l’assurance travaillent aujourd’hui à distance, les dirigeants sont également confinés chez eux. Nous avons décidé d’interviewer, à distance, Hervé MASSIE, Directeur Général de WAZARI. Hervé MASSIE, tout d’abord merci de répondre à cette interview. Comment en tant que personne, vivez-vous ce confinement ?

Comme tout un chacun, je n’étais évidemment pas préparé à un confinement aussi long. Il a fallu s’organiser et s’adapter à cette nouvelle forme de travail dans un temps très rapide. Il peut être compliqué d’adapter son environnement professionnel à la sphère privée.

Trouvez-vous certains aspects professionnels positifs à votre confinement ? au télétravail ? 

Ce qui ressort en premier lieu c’est l’esprit d’équipe et de solidarité. Je suis à la fois touché et impressionné par la motivation et la synergie de mes équipes. Le télétravail nous a permis de poursuivre notre activité et d’éviter le chômage partiel de nos collaborateurs.

Quelles grandes décisions, pour votre entreprise, avez-vous prises dans ce contexte ? 

La première décision a été de pouvoir déployer notre « PCA » en un temps record. L’ensemble de nos salariés était en « mode » télétravail et opérationnel dès le lundi 16 mars à 14h00. De ce fait, nous avons pu assurer une continuité de services à nos partenaires Courtiers et Assureurs.

Comment organisez-vous la gouvernance de l’entreprise ? 

Nous continuons à organiser notre Comité de Direction chaque lundi, nous avons adapté le « timing » (1h30 Vs. 3h00) et le format présentiel Vs. Teams ou Zoom. Je relève que cela a le mérite d’éviter de se perdre en conjecture et de se focaliser sur l’essentiel. En ce qui concerne mon équipe directe, j’ai mis en place un point téléphonique d’une heure tous les matins, je reste bien évidemment à leur côté tout au long de la journée.

Les Français et probablement la grande majorité des salariés de votre entreprise sont actuellement en télétravail. Selon certaines études, une très grande majorité des Français salariés n’ont pas l’habitude de travailler à distance (89% selon une étude *) et ne disposent pas d’un espace réservé pour le home office (73% selon la même étude*), comment cela se passe dans votre entreprise ? 

Une majorité de nos salariés résident sur Paris ou proche banlieue. La problématique d’avoir un espace suffisant pour son environnement de travail demeure entière. Le télétravail, de mon point de vue, reste une alternative ponctuelle mais difficilement substituable à la « vraie vie » d’entreprise.

Est-ce que le télétravail permet de gagner du temps, de la concentration et de l’énergie ? Pour vous, pour vos collaborateurs ? 

Ces points sont difficiles à évaluer pour l’instant. L’avenir nous dira si nous pouvons tirer des bénéfices du télétravail. Ce qui est certain, c’est que le télétravail dans un contexte de long confinement devient difficile à supporter pour beaucoup d’entre nous (enfermement, isolement, environnement familial).

Stress, surcharge de travail, isolement social, incertitude… Le télétravail en contexte de confinement n’est pas sans risque. Or, le travail à distance n’exonère pas les employeurs de leurs obligations de protection de la santé de leurs salariés. Est-ce conciliable ?

Nos obligations en tant qu’employeur nous incombent également en télétravail et en période de confinement. Notre Direction des Ressources Humaines organise une fois par semaine une réunion téléphonique d’une heure avec l’ensemble des collaborateurs pour maintenir un lien social et nous assurer que tout le monde va bien. Nous sommes soucieux du bien-être et de la protection de nos équipes. Nous avons déjà pris les devants dans une logique de dé-confinement en commandant des milliers masques de protection, du gel hydro-alcoolique et des gants en quantité suffisante pour tous nos collaborateurs. De plus, nous réfléchissons à des solutions alternatives de mobilité afin d’éviter au mieux les transports en commun.

La technologie permet de maintenir l’activité professionnelle, de garder un peu de lien social… avez-vous découvert ou utilisé de nouveaux outils dans ce contexte ? 

Clairement oui ! L’ensemble des équipes a été proactif et chacun a apporté ses idées quant aux outils à adopter en cette période de confinement. Pour ce qui est des conférences téléphoniques, nous avons opté pour NTT Communications et pour les visio-conférences ZOOM ou encore TEAMS de Microsoft.

Voyez-vous des conséquences positives de cette quasi généralisation du télétravail ? 

Le télétravail et les nouvelles technologies qui nous ont permis de maintenir une activité dans un contexte plus que tendu et compliqué. Le même scénario 20 ans plus tôt ne nous aurait pas permis de nous organiser de la sorte.

Pensez-vous, à terme, que cela risque d’augmenter le nombre de « télétravailleurs » une fois la période de confinement terminée ? Plus de demande de la part des entreprises, des salariés ?  La crise sanitaire actuelle risque-t-elle de modifier structurellement votre organisation ?

Je pense que le recours au télétravail ponctuel va se démocratiser dans l’ensemble des sociétés de services. Il doit rester une facilité de confort offerte aux collaborateurs. Chez Wazari, nous y avions recours de manière ponctuelle bien avant la crise sanitaire.

Avez-vous un autre commentaire ?

Nous aspirons à ce que chacun d’entre nous retrouve une vie normale tout en tirant de cette situation le « vrai » sens des priorités.

*Deskeo a interrogé le 26/03/2020 2 736 professionnels au sujet de leurs conditions de télétravail.

Par Jean-Luc Gambey – Vovoxx

Compte Twitter

Compte LinkedIn

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.