Home Signature « Nous devons intégrer au télétravail la sécurité de nos collaborateurs »

« Nous devons intégrer au télétravail la sécurité de nos collaborateurs »

La pandémie actuelle impose des contraintes fortes d’organisation pour les entreprises. Résilience, plan de continuité, gestion de crise, maintien de la relation clients, gestion des Ressources Humaines et développement massif du télétravail, développement des systèmes d’information, conduite des opérations de communication, et maintien de l’organisation de la gouvernance de l’entreprise. Alors que la majorité des salariés du secteur de l’assurance travaillent aujourd’hui à distance, les dirigeants sont également confinés chez eux. Nous avons décidé d’interviewer, à distance, Cédric PIRONNEAU, co-fondateur SPVIE Assurances.

Cédric PIRONNEAU, tout d’abord merci de répondre à cette interview. Comment en tant que personne, vivez-vous ce confinement ?

Ce confinement est difficile à vivre pour tous mais il y a certainement des personnes dans de plus grandes difficultés que ma famille et moi-même, je n’ai pas à me plaindre. C’est aussi un moment pour se retrouver en famille et pour profiter de nos enfants.

Trouvez-vous certains aspects professionnels positifs à votre confinement ? au télétravail ? 

Oui il est indéniable que le télé travail fonctionne bien et qu’il n’y a plus beaucoup de détracteurs de cette méthode de travail. Après quelques semaines de confinement et de travail à distance nous avons trouvé nos marques et le pilotage de l’entreprise est bien réel.

Quelles grandes décisions, pour votre entreprise, avez-vous prises dans ce contexte ? 

Nous n’avons pas modifié le fonctionnement de l’entreprise, en revanche nous travaillons dès à présent à l’après crise en recentrant nos efforts et nos investissements sur les points forts de l’entreprise : l’offre produit, l’accompagnement client et les outils digitaux.

Comment organisez-vous la gouvernance de l’entreprise ? 

De manière à avoir un pilotage au plus fin nous avons multiplié par trois la récurrence des réunions y compris Direction. Cela présente en plus l’intérêt d’être en contact permanent avec tous les organes de contrôle et de pilotage de l’entreprise.

Les Français et probablement la grande majorité des salariés de votre entreprise sont actuellement en télétravail. Selon certaines études, une très grande majorité des Français salariés n’ont pas l’habitude de travailler à distance (89% selon une étude *) et ne disposent pas d’un espace réservé pour le home office (73% selon la même étude*), comment cela se passe dans votre entreprise ? 

Nous avions prévu, avant le confinement généralisé, le télétravail et les outils y afférents, cependant, pour certains collaborateurs, le travail à la maison est difficile par le manque d’espace et les enfants à gérer.

Est-ce que le télétravail permet de gagner du temps, de la concentration et de l’énergie ? Pour vous, pour vos collaborateurs ? 

Il a permis surtout de réduire le temps effectif de réunion par deux avec une efficacité immédiate et des compte-rendu rédigés en temps réel.

Stress, surcharge de travail, isolement social, incertitude… Le télétravail en contexte de confinement n’est pas sans risque. Or, le travail à distance n’exonère pas les employeurs de leurs obligations de protection de la santé de leurs salariés. Est-ce conciliable ?

Nous devons intégrer au télé travail la sécurité de nos collaborateurs, c’est primordial. C’est sans doute la plus grande préoccupation de nos managers : le bien-être physique et mental des salariés du groupe.

La technologie permet de maintenir l’activité professionnelle, de garder un peu de lien social… avez-vous découvert ou utilisé de nouveaux outils dans ce contexte ? 

Oui bien sûr, comme beaucoup nous organisons des apéros en ligne, des jeux et plein d’activité. Nos collaborateurs ne manquent pas d’idée en la matière aidés par les Zoom, Teams et autres outils digitaux.

Voyez-vous des conséquences positives de cette quasi généralisation du télétravail ?

De la rapidité dans la prise de décision et plus d’efficacité dans l’exécution.

Pensez-vous, à terme, que cela risque d’augmenter le nombre de « télétravailleurs » une fois la période de confinement terminée ? Plus de demande de la part des entreprises, des salariés ?  La crise sanitaire actuelle risque-t-elle de modifier structurellement votre organisation ?

Oui, sans doute,nous allons réapprendre à travailler avec plus de temps chez soi et l’acceptation de la distance. Cela fonctionne, alors pourquoi ne pas le généraliser.

Par Jean-Luc Gambey – Vovoxx

Compte Twitter

Compte LinkedIn

*Deskeo a interrogé le 26/03/2020 2 736 professionnels au sujet de leurs conditions de télétravail.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.