Home Organisation « Raison d’être – Protéger et agir pour un futur serein »

« Raison d’être – Protéger et agir pour un futur serein »

pdg AXA France Jacques de Peretti

Au-delà des définitions « juridiques », la raison d’être d’une entreprise pourrait être définie comme « la contribution que l’entreprise souhaite apporter aux principaux enjeux sociaux, sociétaux, environnementaux et économiques de son domaine d’activité en impliquant ses principales parties prenantes. » La raison d’être désigne une ambition d’intérêt général qu’entendent poursuivre les dirigeants de l’entreprise. Axa France, entre septembre 2018 et mai 2019, a questionné son rôle dans la société et a organisé une grande consultation interne auprès des collaborateurs/collaboratrices et Agents Généraux. Pourquoi avoir engagé ce processus ? Comment l’avez-vous articulé ? 

 Chez AXA France, chaque femme et chaque homme joue un rôle actif dans l’incarnation de la raison d’être, quel que soit son métier et sa situation dans l’entreprise. Nos collaborateurs sont en effet les premiers acteurs et ambassadeurs de notre marque. Forts de ces constats, nous avons demandé à celles et ceux qui font AXA France de choisir les mots, qui exprimaient le mieux ce que nous sommes et ce qui nous rassemble. 7500 collaborateurs et agents généraux de France ont ainsi apporté leur contribution, de septembre 2018 à mai 2019.
Notre raison d’être est le fruit d’une écriture collective.  Les mots que nous avons choisis sont les suivants : Protéger et agir pour un futur serein.

Pour une entreprise ou une organisation, exprimer sa raison d’être est un acte fort et engageant car elle définit d’une certaine façon, la raison de son existence. « Protéger et agir pour un futur serein » est la récente raison d’être d’Axa France. Pouvez-vous commenter ?

Cette raison d’être sommeillait – je crois – au fond de chacun de nous. Nous n’avons fait que mettre des mots dessus.  Notre mission a toujours été de protéger la vie en nous adaptant aux évolutions de la société, de protéger aussi ce que chacun et chacune a de plus précieux. Elle consiste également à comprendre les risques pour mieux les prévenir. Elle nous engage à innover, à mettre toute notre expertise, notre énergie et notre collectif dans ce qui permettra à chaque femme et chaque homme d’assurer ce qui est essentiel à ses yeux, lui permettra aussi de vivre une vie meilleure, d’être libre d’oser et d’avancer plus sereinement. Protéger et agir pour un futur serein, c’est la lignée que nous avons depuis toujours empruntée, et que les collaborateurs d’AXA France persisteront à suivre.  C’est un trait d’union entre le passé, le présent et l’avenir.

La raison d’être répond à un besoin profond de sens des collaborateurs, mais aussi des clients et de toutes les parties prenantes. Pour 75% des salariés la raison d’être d’une entreprise est importante mais pour 69% c’est plutôt une opération de communication (source Ifop). Comment réagissez-vous à ces constats ? N’y a-t-il pas un risque d’assimilation à une campagne publicitaire ?

La raison d’être n’est ni un slogan, ni une signature de marque, ni une publicité. Si la loi PACTE a défini cette nouvelle notion dans les statuts des entreprises, c’est qu’elle répond à un vrai besoin sociétal et à un intérêt collectif : aujourd’hui, 51 % des Français considèrent qu’une entreprise doit être utile pour la société dans son ensemble. Cette nouveauté introduit la nécessité pour les entreprises de prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux, inhérents à leurs activités. Les entreprises ont aujourd’hui le choix de se doter d’une raison d’être, mais je crois que cela est en réalité essentiel pour répondre à la quête de sens des collaborateurs.

La raison d’être est-elle un véritable outil de management et de gouvernance ?

Bien-sûr, nous avons mis des mots sur ce qui nous rassemble et nous unit. La raison d’être est précisément un marqueur de fierté. Elle permet de donner au collaborateur un sens, de renforcer le collectif de travail, dans une logique d’unification des actions menées par toutes les parties prenantes de l’entreprise d’aller dans la même direction.  Les managers ont d’ailleurs eu un rôle particulier dans la formalisation de cette raison d’être, pour animer la réflexion auprès de leurs équipes. En termes de gouvernance, la raison d’être agit en quelque sorte comme une boussole dans nos prises de décisions. Elle doit faire l’objet d’engagements concrets et nous devons la faire vivre au quotidien, dans tous les pans de l’entreprise, que ce soit dans nos actes, dans nos prises de décisions, dans le management des équipes.

Pour l’entreprise, l’inscription d’une raison d’être n’est pas un acte banal. Elle doit prendre en compte toutes les parties prenantes, embarquer les équipes, mais aussi faire réfléchir aux impacts, et probablement être déclinée en outils concrets. Comment allez-vous « déployer » la raison d’être d’Axa France « Protéger et agir pour un futur serein » ? 

Effectivement, notre raison d’être n’est pas un étendard, c’est une véritable ligne directrice qui doit guider nos actions. Au sein d’AXA France, nous la déclinons par exemple au travers nos engagements en faveur de la diversité et de l’inclusion sous toutes ses formes, ou en faveur de la protection et préservation du patrimoine.  Afin de veiller à ce que chacune de nos décisions stratégiques soit en résonnance avec notre raison d’être, un Comité de pilotage vieille à ce que nous orientons chacune d’elles dans ce sens.

Jacques de Peretti – Président Directeur Général – AXA France

ITW réalisé avant période de confinement et intégré dans le mag #1 « Dessine-moi l’assurance » effectué par Jean-Luc Gambey – Vovoxx

Crédit Photo : William Beaucardet

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.