Home Citoyenneté « L’assureur de demain se doit d’avoir un rôle sociétal fort »

« L’assureur de demain se doit d’avoir un rôle sociétal fort »

La Parisienne Assurances s’associe à Epic, start up à but non lucratif, pour proposer une offre de micro-assurance aux populations fragiles. Dans ce cadre, Olivier Jaillon, Chief Enablement Officer de La Parisienne Assurances déclarait « Je suis particulièrement fier de ce partenariat avec Epic qui va nous permettre de matérialiser notre engagement en faveur des populations les plus fragiles. Nous plaçons cette ambition au cœur de nos réflexions pour définir notre futur statut d’Entreprise à Mission. L’assureur de demain se doit d’avoir un rôle sociétal fort et ne peut plus ignorer qu’il doit repousser les limites de l’assurabilité pour offrir des solutions accessibles à tous. »

Grâce à sa maturité technologique permettant de faibles coûts de transaction, La Parisienne a ainsi la capacité d’adresser les nouveaux marchés de l’assurance reposant sur des micro-primes et de repousser les limites de l’assurabilité, comme l’assurance à l’usage. Ce positionnement unique lui permet aujourd’hui de proposer une offre à but non lucratif, adaptée aux besoins des populations les plus fragiles souvent exclues de l’assurance, afin de les aider à rester financièrement autonomes en cas de coup dur dans leur vie courante.

Pour développer cette initiative, La Parisienne Assurances, mue par la volonté de revenir à son rôle premier de protection et son ambition de devenir une Entreprise à Mission, a décidé de faire appel à Epic, une start-up à but non-lucratif qui lutte contre les injustices sociales touchant la jeunesse dans le monde. Lancée en 2014 par le serial entrepreneur et philanthrope Alexandre Mars, la start-up recherche et fait la promotion de partenariats et de technologies innovantes pour stimuler les dons des particuliers et des entreprises via son laboratoire du don, l’Epic Giving Lab.

L’assurance « coup de pouce » pour aider les personnes les plus vulnérables

Alors que la France compte aujourd’hui 5 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté et que plus d’1 million de travailleurs vivent avec moins de 855€/mois (source : observatoire des inégalités), un coup dur de la vie courante peut avoir des conséquences dévastatrices sur le quotidien de personnes déjà fragilisées, et en particulier sur leurs enfants. Epic a apporté à La Parisienne Assurances son leadership et son savoir-faire à trouver des solutions innovantes, adaptées à chaque secteur, et son expertise en terme de lutte contre les inégalités.

La Parisienne Assurances, accompagnée par Epic, souhaite adresser, au travers de sa nouvelle offre de micro-assurance, les salariés en situation fragile, pour qui les contrats d’assurance traditionnels représentent souvent un coût trop élevé et ne leur sont pas accessibles.

L’assureur lance une offre à but non lucratif, l’assurance « coup de pouce », qui permet à ces personnes fragiles de bénéficier d’une couverture, en échange du versement d’une prime plus adaptée à leur budget.

Les produits ont été tarifés au plus juste sans coûts de distribution et sans marge pour l’assureur, les éventuelles pertes seront alors à sa charge. L’objectif est que la part dédiée à l’indemnisation des assurés soit la plus élevée. Si des gains venaient à survenir, ils seraient redistribués.

La Parisienne et Epic ont réfléchi ensemble à la création d’une offre de micro-assurance, composée au démarrage de ce projet de 9 garanties au choix d’un coût de 50 centimes à 6 euros par mois, destinées à être proposées aux entreprises partenaires d’Epic afin qu’elles puissent y souscrire pour leurs collaborateurs les plus fragiles.  Ces micro-assurances couvrent des besoins élémentaires suite à un accident avéré via une indemnisation quasi immédiate et forfaitaire, autour de trois univers : la santé, la protection du foyer et les déplacements maison/travail). Elles garantissent, par exemple, le paiement des factures en cas de perte d’emploi ou de décès d’un proche, la couverture partielle des frais de réparation en cas de panne ou d’accident de voiture ou encore une indemnisation liée à l’intervention d’un serrurier en cas de perte de clés.

Une première initiative pour La Parisienne qui s’inscrit dans une volonté de devenir une Entreprise à Mission en prônant une assurance transparente et impactante

Ces assurances « coup de pouce » sont une première étape vers le chemin qui doit mener La Parisienne Assurances vers son statut d’Entreprise à Mission. L’objectif pour La Parisienne Assurances est d’abord de diffuser le plus largement possible ces produits de micro-assurance pour les salariés les plus fragiles, au travers de sa collaboration avec Epic et ses entreprises partenaires et d’enrichir ensuite cette gamme de produits inclusifs. Dans un second temps, l’entreprise mettra en place des best practices sur la partie traditionnelle de son activité pour répondre aux nombreux pain-points du marché de l’assurance, comme le manque de transparence ou la complexité des produits, afin de faire bouger les lignes progressivement. Finalement, afin de devenir une Entreprise à Mission, La Parisienne définira des engagements précis d’impact et de transparence autour de ses produits et inscrira dans ses statuts sa raison d’être dès 2020. C’est d’ailleurs la volonté exprimée il y a quelques jours par La Parisienne Assurances, qui vient d’annoncer la nomination d’un Chief Mission Officer en charge de cette nouvelle ambition.

Avec ce partenariat, Epic poursuit son engagement à trouver des solutions pour lutter contre les injustices, adaptées à chaque secteur. « Nous nous réjouissons du lancement de la micro-assurance ‘Coup de Pouce’ qui est le fruit d’une étroite collaboration entre La Parisienne Assurances et Epic. Face aux défis sociaux, il est indispensable que les entreprises se donnent les moyens de faire émerger des projets porteurs de sens et à fortes répercussions sociales. Cette initiative innovante et solidaire est la preuve que c’est possible et que des solutions sur-mesure sont à portée de main. La Parisienne Assurances montre l’exemple. » déclarait Alexandre Mars, Président-fondateur d’Epic

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.