SCOR décerne les prix de l’actuariat dans cinq pays d’Europe

0
312

Les métiers de l’actuariat gagnent à être valorisés. C’est ce que fait SCOR, l’un des plus grands réassureurs mondiaux, en décernant les prix de l’actuariat dans cinq pays d’Europe.

Les appels à candidature sont ouverts aux thésards pour 2023. Le thème du colloque qui se tiendra en France au mois de décembre 2023 portera sur les risques liés à la biodiversité. 

Chaque année depuis 1996, SCOR récompense les meilleurs travaux de recherche dans le domaine de l’actuariat en attribuant des prix dans plusieurs pays à travers le monde. Ces prix ont pour but de promouvoir le développement de la science actuarielle, d’encourager la recherche dans ce domaine et de contribuer à faire progresser la connaissance et la gestion des risques.

Les prix de l’actuariat SCOR constituent un gage d’excellence dans le secteur de l’assurance et de la réassurance. En France, le prix SCOR de l’actuariat est financé par la Fondation d’entreprise SCOR pour la Science présidée par André Lévy-Lang.

Les jurys des prix SCOR de l’actuariat sont composés de chercheurs et de professionnels de l’assurance, de la réassurance et de la finance mondialement reconnus. Les lauréats sont sélectionnés en fonction de leur maîtrise des concepts actuariels, de la qualité des instruments d’analyse qu’ils utilisent et de l’originalité de leurs travaux en matière d’avancée scientifique et d’application possible aux métiers de la gestion des risques.

Innover pour mieux anticiper

« Reconnus pour leur niveau d’excellence, les prix SCOR de l’actuariat récompensent depuis plus de vingt-cinq ans des travaux scientifiques innovants menés par de jeunes actuaires du monde entier. SCOR et sa Fondation d’entreprise pour la Science s’honorent de promouvoir l’émergence et la reconnaissance de jeunes talents actuariels avec ces prix, qui soutiennent de nouvelles réflexions sur l’analyse et la gestion des risques et attestent de l’engagement à long terme du Groupe en faveur de la recherche et du développement des connaissances », souligne Denis Kessler, président de SCOR.

« « En tant que praticiens experts du risque, les réassureurs s’appuient sur l’art et la science du risque pour repousser les frontières de l’assurabilité et protéger la société. Aujourd’hui, face à la nouvelle ampleur des menaces, le défi des réassureurs est d’innover pour mieux anticiper, et de promouvoir la culture du risque auprès du plus grand nombre », ajoute Laurent Rousseau, directeur de SCOR.

François Hu et Stella Jovet récompensés

En 2022, SCOR a décerné les prix de l’actuariat dans cinq pays : en Allemagne, en France, en Italie, en Suède et en Suisse. En France, la remise des prix s’est tenue le 13 décembre à Paris, à l’issue du colloque actuariat annuel, organisé en partenariat avec l’Institut des actuaires. François Hu, de l’Ecole nationale de la Statistique et de l’Administration économique (ENSAE), a reçu le Prix des Jeunes docteurs pour sa thèse « Semi-supervised Learning in Insurance: Fairness and Active Learning. » (Apprentissage semi-supervisé en assurance l’équité et l’apprentissage actif).

Le Prix des Jeunes actuaires a été attribué à Stella Jovet du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) pour son mémoire « Optimisation de la rentabilité de risques catastrophes naturelles à l’aide d’un algorithme génétique : application à un portefeuille ouragan mexicain. »

Si vous êtes étudiant et que vous souhaitez soumettre votre thèse pour les Prix de l’actuariat 2023, vous pouvez consulter les modalités.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P