Réseau professionnel : le manque de réseau ou le syndrome FOMO

0
367

Alors que d’ici 2030, la Génération Z (essentiellement les actuels 18-24 ans) représentera près d’un tiers de la population active, en France, LinkedIn, dévoile sa nouvelle étude avec l’Institut CSA sur leur perception et leur utilisation des réseaux professionnels.

93% de cette Gen-Z active déclare qu’il est important, voire essentiel de disposer d’un réseau professionnel aujourd’hui. Un sentiment partagé également largement chez les étudiants (87%). 

Pour 81 % de la Génération Z active avoir un réseau est synonyme de développement et d’opportunité de carrière, un sentiment surexacerbé du côté des étudiants : 94 % sont convaincus que cela les aidera à l’avenir.

Selon les jeunes actifs, le réseau professionnel est aujourd’hui utile dans tous les métiers (86 %) et à chaque étape de sa carrière (78 %). Par ailleurs, ils soulignent l’apport du réseau professionnel pour leur donner des ailes et contrer le syndrome de l’imposteur, très présent en début de carrière. En effet, près d’un jeune actif sur deux estime ainsi qu’avoir un réseau professionnel leur permet avant tout d’oser et d’être encouragés pour candidater à des postes où ils ne seraient pas sentis légitimes (42 %).

Le manque de réseau ou le syndrome FOMO*

Pour 80% de la Génération Z active, le manque de réseau professionnel les empêcherait d’accéder à un pan entier du marché de l’emploi inaccessible autrement. Le sentiment de « manquer » d’offres et d’opportunités par manque de réseau professionnel est particulièrement prégnant chez cette génération : 77% estiment que d’autres ont plus d’opportunités, car ils bénéficient d’un réseau professionnel plus conséquent. Une perception toutefois plus fortement partagée lorsque l’on débute et construit sa carrière, car moins prégnante chez les actifs de plus de 50 ans (63 %).

Les résultats de cette étude laissent également à penser que le syndrome FOMO (*Fear of Missing Out), identifié dans les usages du digital, peut s’étendre à l’utilisation du réseau professionnel.

En effet, quasiment les trois quarts des actifs et étudiants de la Génération Z (71 %) se sentent pénalisés par leur manque de réseau professionnel et 2 4% ont déjà eu le sentiment qu’une opportunité professionnelle (stage, apprentissage ou emploi) leur avait échappé à de nombreuses reprises.

Paradoxalement, ce sentiment est à nuancer dans les faits : leur réseau professionnel leur a tout de même déjà permis d’obtenir un stage, apprentissage ou emploi, pour plus de 6 jeunes sur 10.

Un réseau à mobiliser

66 % de la Gen-Z active dit disposer d’un réseau professionnel aujourd’hui, et effet générationnel et conséquence d’un « habitus digital » ils sont 87 % à déclarer savoir bien l’utiliser ou l’activer, soit près de 20 points de plus que la moyenne de l’ensemble des actifs (69 %).

Une connaissance et de « bonnes habitudes » qui semblent s’acquérir dès les premières années d’étude, puisque 85 % des étudiants disent savoir utiliser leur réseau lorsqu’ils en ont un.

« La Génération Z a clairement compris l’enjeu d’avoir un réseau professionnel aujourd’hui pour trouver l’opportunité la plus adaptée à ses envies. Et s’il semble plus naturel pour elle de l’utiliser à bon escient de par notre société multi connectée, cette étude souligne toutefois son besoin d’un coup de pouce en début de carrière : à la fois dans la construction de son réseau, mais aussi pour être encouragé à plus oser postuler à des offres d’emploi », assure Fabienne Arata, Country Manager de LinkedIn France.

L’Alliance « Un Réseau pour Tous »

Afin de réduire les disparités de réseau professionnel et pour plus d’égalité face à l’emploi, LinkedIn France a lancé, en 2021, l’Alliance « Un Réseau pour Tous ».

L’Alliance compte aujourd’hui 18 membres incluant des entreprises – dont LinkedIn – des écoles, et des organisations de l’économie sociale et solidaire qui ont pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre à l’importance du réseau et déployer des actions partout dans l’Hexagone.

Depuis sa création, l’Alliance a soutenu plus de 5700 demandeurs d’emploi par le biais de webinaires et de sessions de mentorat. Elle propose notamment des sessions de coaching ouvertes à tous les jeunes en recherche de stage, d’apprentissage ou d’emploi, pour leur prodiguer des conseils dans leur recherche, notamment comment se créer un réseau sur LinkedIn et l’activer.

En France, en 2022, le réseau professionnel LinkedIn compte plus de 24 millions de membres et 11,5 millions de membres actifs mensuels estimés, ce qui en fait le 6e réseau social. Dans cet article de L’Assurance en mouvement, des experts partagent leurs conseils pour mieux exploiter les belles potentialités de ce réseau professionnel.

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P