Discussion portrait avec Axel Calandre – CEO Meetch

0
839

Meetch est la nouvelle entité venant de la fusion de Ticketmate avec Mimat (les deux entreprises intervenaient dans leurs secteurs respectifs (la billetterie pour le premier, les séjours touristiques pour le second).

L’objectif de Meetch : devenir le leader européen dès 2023 de l’assurance annulation sur les marchés européens, dans les secteurs des loisirs, du voyage, des transports, et des salons professionnels. Nous avons rencontré Axel Calandre, co-fondateur de Meetch.

Pouvez-vous nous dire quels ont été les principales étapes de votre parcours professionnel ? 

Je suis né sous le 45ème parallèle, au soleilJ’ai fait mes études à l’institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence et à la Sorbonne. J’ai 37 ans. Et je suis arrivé sur le marché du travail le jour de la chute de Lehman Brothers. Passionné d’innovation et de politique, je tape à la porte de l’Élysée en 2009. Je travaille alors aux côtés du conseiller technique en charge de l’innovation et du numérique avec deux champs d’action :  l’un relatif à la politique publique et l’autre à la stratégie et la communication digitale. J’ai ensuite continué de grandir au sein d’une entreprise très orientée « technologies », Deezer, où j’ai pu faire le tour du monde des conférences Technologiques en tant que Platform Evangelist, ce qui m’a permis d’échanger au quotidien avec des métiers qui m’étaient jusqu’alors inconnus : data scientists, acquisition manager, Full Stack Developer,….

Ensuite, vous revenez à la politique ? 

Oui, je reviens au monde politique en 2015 et 2016 aux côtés de Nicolas Sarkozy, cette fois-ci en tant que Conseiller en charge de l’innovation. 2017 : première création d’entreprise, premier échec. Deuxième entreprise, je co-fonde EKKLA qui propose alors une solution technologique facilitant les contrats entre marques et influenceurs. Cette société a été rachetée par Kolsquare en 2019. Puis l’aventure Upcover commence.

Alors, comment arrive-t-on dans l’assurance ?  

Par de belles rencontres. Celle avec Gérald Beyrand, CEO de Phenomen a été importante. Sa vision de l’assurance affinitaire, sa méthodologie, sa capacité à porter un projet, trouver un porteur de risques et enfin lancer un produit innovant.

Pourquoi se positionner sur les garanties annulation ? 

Le constat est que ce secteur n’avait pas forcément développé de très belles expériences clients. Apporter des garanties, oui. Mais apporter le service est devenu encore plus stratégique.

Comment, compte-tenu de votre parcours, appréciez-vous la digitalisation du secteur de l’assurance ? 

Je tente en 140 caractères : l’arrivée des Insurtechs fait un bien fou à l’ensemble des acteurs. A commencer par les assurés ! Cela dit, j’ai vécu la transformation digitale dans d’autres secteurs. Le changement ne se fait pas du jour en lendemain. Dans ce secteur, il y a beaucoup d’intelligence mais il faut trouver le bon rythme pour trouver l’excellence opérationnelle et réinventer les parcours clients. Le secteur de l’assurance demande beaucoup de technicité, il y a une vraie complexité technique, financière et réglementaire.

C’est très stimulant intellectuellement. Mais le chemin est un peu long parfois pour trouver la confiance du secteur. La transparence, l’efficacité opérationnelle et la pédagogie sont donc les fils conducteurs de notre relation au quotidien.  Nous travaillons très bien avec des assureurs comme Seyna, Mutuaide, AIG. Seul bémol, les audits réglementaires sont très lourds à gérer. Le temps passé et l’énergie consacrés à répondre est colossal. Si ces demandes sont légitimes et légales, il serait véritablement opportun qu’elles soient, d’une certaine façon, un peu harmonisées, homogénéisées entre assureurs. Un seul cahier des charges pour les gouverner tous !

L’embedded insurance, votre vision, conviction ? 

J’aimerais beaucoup en parler, plus dans le détail, avec vous. C’est vrai que je préfère le terme d’assurance embarquée à celui d’assurance affinitaire. L’assurance embarquée, si elle est très liée au e-commerce, utilise tous les process de distribution. L’expérience client et la valorisation de la data doit être l’alpha et l’omega des acteurs qui entendent surfer cette vague.

Pour finir, quelques chiffres et vos ambitions pour 2023 ? 

Notre plateforme d’assurance embarquée propose un service premium, innovant. Il permet d’optimiser toutes les étapes de la vie des contrats des assurés, de la souscription à une gestion des sinistres unique sur ce marché, en remboursant avec ou sans justificatifs les clients en moins de 48h et depuis leur mobile !

Pour les chiffres, après 3 ans d’existence, nous adressons 75% du marché captif sur notre marché billetterie et nous avons plus d’un million d’assurés depuis notre création. La prime d’assurance pour la partie spectacle est entre 7 et 9 % du billet et le panier moyen est de 7 euros par spectacle.

L’ambition de Meetch est claire : devenir le leader européen dès 2023 sur les marchés européens de l’assurance annulation, dans les secteurs des loisirs, du voyage, des transports, et des salons professionnels.

Cet entretien est extrait du magazine #4 Dessine-Moi l’Assurance. le Lire ou relire (ou télécharger) ?

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P