Assurance vie : des cotisations au plus haut depuis 2010

0
428

Depuis le début de l’année, les cotisations atteignent un plus haut niveau depuis 2010 à 88,4 milliards d’euros tandis que celles en unités de compte (UC) n’ont jamais été aussi élevées, à 36,1 milliards d’euros.

Le marché des plans d’épargne retraite assurantiels (PER) confirme une nouvelle fois son dynamisme : les cotisations atteignent 557 millions d’euros en juillet 2022, en hausse de +47 % par rapport à juillet 2021.

La dynamique de l’assurance vie demeure bien orientée depuis le début de l’année…

En juillet 2022, les cotisations en assurance vie s’établissent à 12,0 milliards d’euros, quasiment stables sur le seul mois de juillet par rapport à juillet 2021 (−0,2 milliard d’euros). Elles affichent une hausse depuis le début de l’année 2022 de +0,5 milliard d’euros, à 88,4 milliards d’euros. Il s’agit d’un plus haut niveau depuis 2010 sur les sept premiers mois d’une année.

Depuis le début de l’année, les dynamiques des cotisations en UC et en euros sont différentes, respectivement +6 % et −3 %. En UC, les cotisations n’ont jamais été aussi élevées à 36,1 milliards d’euros en cumulé depuis le début de l’année, contre 52,3 milliards d’euros pour les supports en euros.

La part des cotisations en UC s’établit à 41 % depuis le début de l’année, à comparer à 39 % pour l’année 2021.

Les prestations sont quasi stables au mois de juillet à 11,2 milliards d’euros (+0,1 milliard d’euros par rapport à juillet 2021). Depuis le début de l’année, elles s’établissent à 75,5 milliards d’euros, en baisse de −0,9 milliard d’euros, soit −1 %.

En conséquence, la collecte nette s’établit à +0,8 milliard d’euros en juillet, en baisse de −0,3 milliard d’euros par rapport à juillet 2021. Elle s’élève à +2,5 milliards d’euros en UC et à −1,7 milliard d’euros en euros.

Depuis le début de l’année, elle atteint +12,9 milliards d’euros, supérieure de +1,4 milliard d’euros à celle de 2021 sur la même période. La collecte nette en UC s’établit à +23,4 milliards d’euros, soit 2,5 milliards d’euros de plus que le précédent record enregistré l’année dernière sur la même période.

L’encours s’établit à 1 847 milliards d’euros à fin juillet, un niveau quasi stable sur un an.

…et les cotisations versées sur les plans d’épargne retraite (PER) enregistrent une croissance de 47 % au mois de juillet par rapport à l’année dernière

En juillet 2022, 57 200 nouveaux assurés ont souscrit un PER auprès d’une entreprise d’assurance, soit une hausse de +21 % par rapport à juillet 2021. Les cotisations sur un PER assurantiel s’élèvent quant à elles à 557 millions d’euros, soit une hausse de +47 %.

Dans le même temps, 20 900 assurés ont transféré d’anciens contrats vers un PER pour 500 millions d’euros.

Au total, le marché des PER commercialisés par les entreprises d’assurance enregistre sur le mois 78 100 assurés supplémentaires et 1 057 millions d’euros de versements.

La collecte nette des PER s’élève à +458 millions d’euros en juillet et à +3 043 millions d’euros depuis le début de l’année 2022.

Fin juillet 2022, 3,4 millions d’assurés détenaient un PER pour un encours de 42,9 milliards d’euros. Hors transferts, 88 % des nouveaux titulaires d’un PER (à fin mars 2022) l’ont souscrit auprès d’un assureur.

Selon Franck LE VALLOIS, directeur général de France Assureurs : « Dans un environnement macroéconomique perturbé, l’assurance vie, en tant que produit d’épargne de long terme, maintient son attractivité. Qu’il s’agisse de l’acquisition de leur habitation, de la préparation de leur retraite ou encore de la transmission de leur patrimoine, l’assurance vie est un outil plébiscité par les Français. »

Selon CP

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P