Enquête MetLife : TNS et dirigeants de TPE, la santé financière, point majeur  

0
470

Tous les ans, MetLife France, une entreprise présente sur le marché français de l’assurance emprunteur et de la prévoyance depuis plus de 50 ans, met en lumière son enquête effectuée par CSA auprès des Travailleurs Non-Salariés (TNS) et dirigeants de TPE afin d’évaluer leurs préoccupations et attentes en matière de prévoyance. Résultats.

Le baromètre CSA, proposé chaque année par Metlife, évalue l’optimisme des Travailleurs Non-Salariés et dirigeants de TPE.

Il s’appuie sur plusieurs critères. Soit, les attentes envers les distributeurs de prévoyance et les contrats d’assurance, d’une part et le suivi des contrats de prévoyance concernant les TNS déjà équipés, d’autre part.

Le sentiment de protection reste élevé

Malgré une très légère baisse par rapport à 2021, le sentiment de protection reste élevé.

51 % des TNS et dirigeants de TPE se sentent globalement bien protégés en cas de décès. 43% en cas d’invalidité et 40% en cas d’arrêt de travail.

Globalement, les sondés considèrent la santé financière de leur entreprise comme un point d’importance majeure pour le futur (58%).

Les attentes des TNS et dirigeants de TPE

Peu d’indépendants connaissent les montants des Régimes Obligatoires. Ainsi, l’attente majeure des sondés envers l’intermédiaire d’assurance est d’avoir la meilleure solution compte-tenu de leur situation (41%).

Concernant le contrat d’assurance, la première attente est celle d’un bon rapport qualité/prix (58%), puis le paiement des sinistres (46%) et les garanties complètes et adaptables (41%).

Depuis plus de 50 ans Metlife est spécialisé sur le sujet de l’assurance emprunteur et de la prévoyance. L’entreprise estime que les garanties sont souvent faibles, voire inexistantes, et qu’elles ne couvrent qu’une fraction du revenu des TNS.

Elle peut ainsi par exemple évaluer les Indemnités journalières auxquelles peut prétendre un TNS avec son régime obligatoire, puis compléter selon ses souhaits pour couvrir 90 voire 100 % de ses revenus, grâce à un outil de diagnostic.

Notez qu’à ce jour, moins de la moitié des TNS sont équipés d’un contrat de prévoyance individuelle.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P