Swiss Cyber Security Days : les PME Suisses doivent prendre leur disposition

0
331

Du 6 au 7 avril, les journées nationales de la cybersécurité, Swiss Cyber Security Days ont eu lieu au Forum Fribourg. Une édition dont le constat est le suivant : les PME suisses doivent combler leur retard, d’un point de vue organisationnel.

Ce n’est pas moins de 2000 visiteurs qui ont assisté à la quatrième édition des Swiss Cyber security, un événement déployé au Forum Fribourg avec 130 exposés et discussions. La manifestation s’est ouverte sur une journée autour du thème des questions de sécurité globale, suivie le lendemain par la cybersécurité des PME.

Le constat de cette journée d’analyse est clair : les PME suisses devraient beaucoup plus s’inspirer de la culture cyber, car elles restent encore vulnérables. Transparence, transfert de connaissances, débat et communication ouverte sont autant de valeurs que doivent défendre les PME à ce sujet.

L’organisationnel comme défi majeur

La société d’assurance La Mobilière a mis en place son propre centre de cyber défense et étudié le sujet à l’occasion d’une étude. Conclusion, la technique est au point. A titre d’exemples, 90 % des PME entament des mises à jour régulières des logiciels lorsque 80 % sont opérationnelles quant à la vérification de l’origine des contenus et des documents.

Mais le bât blesse sur l’organisation : à peine 39% des responsables interrogés organisent des formations régulières pour leurs collaborateurs.

En somme, le plus gros problème, c’est l’être humain, a rappelé Thomas Samuel Kuhn  pour qui la sensibilisation à ces questions est essentielle. « Les collaborateurs doivent être motivés à signaler quelque chose » a-t-il expliqué.

La cyber assurance un outil à ne pas négliger 

Pour lutter contre ces fléaux numériques, une cyber assurance peut s’avérer très utile en tant que protection complémentaire. Elle peut apporter une assistance sur les plans techniques, juridiques et financiers. Et bien sûr prendre en charge les frais consécutifs à une attaque informatique.

D’ailleurs, en France, France Assureurs veut faire du cyber une cause nationale. La société vient donc de publier sur sa plateforme présidentielle 6 propositions axées sur la sensibilisation, la prévention et la gestion du risque cyber.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P