Matmut, soutien de la « Nuit du bien commun », le 2 mai à Rouen

0
773

Rouen accueille « La Nuit du bien commun », une soirée philanthropique pour les associations locales

Lundi 2 mai 2022, neuf associations rouennaises défendront leurs projets à l’occasion de La Nuit du bien commun qui se déroulera à la Halle aux toiles, à Rouen. Un événement de levée de dons, organisé par la start-up Obole, dont l’objectif est de venir en aide à des actions impactantes.

Voilà un format de collecte convivial : celui de « La Nuit du bien commun », organisé par Obole, une start-up qui aide des associations à collecter des dons, mais aussi avec le soutien d’organisations comme la Fondation de France (FDF), ou encore la Matmut.

Il s’agit donc là de rencontres entre potentiels donateurs et associations afin de donner à ces dernières davantage de visibilité.

Ce tremplin est cette année accordé à neuf associations rouennaise. Toutes œuvrent dans des domaines divers comme la santé, le social, l’environnement, l’éducation, la précarité ou encore la culture.

Un speed-dating solidaire

Le principe est le suivant : chaque association dispose de quatre minutes pour défendre son projet devant des donateurs potentiels. Après chaque pitch, un commissaire-priseur sollicite le public pour faire un don.

Parmi les associations sélectionnées, on retrouve La Maison de Marthe et Marie, une colocation solidaire pour quatre jeunes futures mamans en situation de précarité qui est née à l’automne 2021 mais aussi La Cravate solidaire dont l’objectif est d’optimiser les chances de réussite à l’entretien d’embauche de personne en réinsertion professionnelle.

Notons également la présence d’associations au concept plus original comme Les enfants de Rollon qui diffuse la culture viking, et dont le but et de construire un drakkar de 20 mètres qui ferait le taxi sur la Seine jusqu’à un village Viking dans les boucles de la Seine.

Depuis 2017, ces temps forts déployés à Nantes, Genève, Lyon, et Bordeaux, ont permis de lever plus de 8 millions d’euros de dons en France et en Europe, et de soutenir plus de 100 projets associatifs. A l’issue de ces soirées, les projets et l’utilisation de l’argent sont suivis dans la durée par Obole et ses partenaires.

Lors de la premiere édition, 15 associations ont été lauréates parmi lesquelles Enfants du Mékong qui soutient l’éducation d’enfants issus de familles très pauvres dans les pays du Sud-Est asiatique, Le coquetier, un incubateur d’entrepreneurs ou encore l’association Joker qui lance des projets visant à l’épanouissement de l’enfant porteur de handicap.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P