Apprendre à bien manger : programme de prévention original de la Mutualité Française

0
443

Parce que la bonne santé passe pour beaucoup par une bonne alimentation, découvrons le programme de prévention original de la Mutualité Française et de l’association Banlieue Santé , sensé réduire les inégalités de santé entre les classes sociales et les zones géographiques.

L’association Banlieue Santé qui lutte contre les inégalités de santé

Les 3 chiffres suivants données par l’association Banlieue Santé montrent très clairement les inégalités de santé qui existent entre les classes sociales :

  • Les personnes les plus aisées vivent 13 ans de plus que les plus modestes.
  • 1 ouvrier sur 4 meurt avant 65 ans, contre 1 cadre sur 8.
  • L’espérance de vie des hommes est de 80,1 ans en Île-de-France contre 75,4 ans dans le Nord-Pas-de-Calais.

Partant de ce constat, l’association Banlieue Santé est née de la volonté de professionnels de santé d’agir au-delà du soin. Sachant que des freins économiques, sociaux ou culturels peuvent entraver l’accès à une meilleure santé, Abdelaali El Badaoui a créé Banlieues Santé. Etymologiquement, « Banlieues » signifie « lieux bannis », « mis au banc ».

L’association regroupe ainsi des professionnels de la santé, du social, de l’économie mais aussi des habitants des quartiers populaires et des zones rurales, qui œuvrent ensemble pour répondre aux besoins identifiés sur le terrain, par des solutions d’urgence et des projets d’innovation à long terme.

L’alimentation est un des facteurs déterminants pour une bonne santé, la lutte pour une plus grande égalité face à la santé doit donc prendre en compte ce sujet. C’est pour cela que  Banlieue Santé et la Mutualité Française ont uni leurs forces afin de former « les femmes ressources » au bien manger. Découvrons le projet.

Réduire les inégalités en formant les femmes ressources

La Mutualité Française et Banlieue Santé ont souhaité agir ensemble face aux inégalités de santé liées à la classe sociale ou à la zone géographique. Pour cela, ils ont imaginé un projet innovant, que ce soit sur le format ou sur l’axe abordé. En effet, lorsque l’on parle d’inégalité de santé, on ne pense pas directement à l’alimentation, mais comme l’explique Abdelaali El Badaoui, fondateur de Banlieues Santé, « aujourd’hui l’alimentation est le premier déterminant de santé et donc c’est essentiel d’agir sur ce déterminant social de santé, et donc pour nous il était essentiel de monter des programmes de formation, notamment les femmes ressources, parce qu’aujourd’hui les femmes sont en première ligne des inégalités sociales. Elles sont celles qui peuvent lutter contre les inégalités sociales, de santé ».

Ainsi , l’objectif de ce partenariat est de former 10 000 femmes avec le Café des Femmes qui est une association que l’on retrouve dans plusieurs villes françaises, et qui œuvre contre les difficultés que rencontrent les femmes comme le chômage, l’insécurité, les inégalités sociales…

A travers la formation « Femmes-Ressources », 5 déterminants de santé majeurs dont l’alimentation sont étudiés à travers un programme d’e-learning. Avec le module sur l’alimentation coconstruit par la mutualité Française, les deux associations espèrent ainsi que les femmes deviendront un rempart face aux inégalités de santé dans leur territoire grâce à leurs nouvelles connaissances sur l’alimentation saine.

Par ce partenariat, la Mutualité Française montre aussi son envie d’être au plus près des populations les plus fragilisées, ce qui est un déterminant important de lutte pour une santé plus égalitaire en France.

Ce programme de formation s’appui sur l’expertise de Cécile Marie-Magdelaine, diététicienne, et propose un kit pédagogique constitué de 20 vidéos et un quiz de validation des connaissances et des recettes de cuisine.

Découvrez l’une de ces vidéos : Apprendre à bien manger : un axe du partenariat de la FNMF avec Banlieues Santé :

 

 

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P