FemTech : un marché porteur

0
547
femmes,technologie

Désignant les technologies dédiées aux femmes (bracelets de fertilité connectés, applications contraceptives, pompes à lait maternel…), la FemTech représentait un marché mondial de 40,2 milliards de dollars en 2020 et devrait atteindre 75,1 milliards de dollars d’ici 2025. Un secteur en plein développement pour les investisseurs.

Au niveau mondial, environ 37 % du marché FemTech regroupe les secteurs de la grossesse et des soins, de la santé reproductive et de la contraception mais il ne se limite pas à ces catégories. Le marché fait l’objet d’un intérêt croissant des capital-risqueurs et des business angels. Les solutions développées sont autant innovantes qu’inclusives pour la santé et le bien-être des femmes. La demande croissante concerne aussi bien la santé reproductive que les solutions de santé numériques.

« Les investissements dans l’innovation en matière de santé et de bien-être des femmes continuent de croître et permettront une plus grande variété d’offres de produits. La FemTech est un marché diversifié et à croissance rapide qui comprend des start-ups en phase de démarrage, des entreprises de taille moyenne et des sociétés cotées en bourse. Cependant, 85 % de toutes les entreprises FemTech génèrent moins de 10 millions de dollars de revenus annuels » explique Maxim Manturov, Responsable du conseil en investissement chez Freedom Finance Europe, société de financement personnel numérique.

Des entreprises féminines dynamiques, proches de la cotation boursière

Ces dernières années, de nouvelles start-ups ont développé et lancé des outils numériques sophistiqués ciblant les femmes tout en attirant des investissements importants dans le secteur. Selon PitchBook, l’industrie FemTech a levé plus d’un milliard de dollars en 2021, une première dans son histoire. Le marché est porté par des mastodontes telles que l’entreprise Flo Health qui a développé une application de santé féminine basée sur l’intelligence artificielle pour soutenir les femmes à chaque étape de leur cycle de reproduction. L’entreprise a levé un total de 75,5 millions et sa valorisation est estimée à 800 millions en 2021.

Etrangement, le marché de la FemTech est encore souvent considéré comme un marché de niche alors qu’il concerne la moitié de la population mondiale, soit 4 milliards de personnes. Peut-être parce que plus de 90 % des venture capitalists américains sont des hommes !

« Dans l’ensemble, l’industrie est encore sous-financée et souvent négligée pour cette raison. Néanmoins, la FemTech bénéficie d’un certain nombre de points de croissance, qui pourraient attirer les investisseurs dans un avenir proche et donner une forte impulsion à l’industrie. Finalement, il pourrait y avoir beaucoup de placements intéressants dans les années à venir » explique Maxim Manturov.

En Suisse, succès de la plateforme Tech4Eva

En Suisse, la première saison de Tech4Eva, une plateforme d’innovation et un programme d’accélération FemTech uniques en Suisse, a rencontré un très grand succès. Fruit d’un partenariat lancé le 8 mars 2021 entre le Groupe Mutuel et l’EPFL Innovation Park, elle vise à promouvoir les nouvelles technologies en faveur de la santé des femmes. Les 30 start-ups sélectionnées, parmi 110 candidatures du monde entier, ont réussi à lever près de 60 millions de francs suisses.

La majorité des technologies FemTech sont basées sur la Data, une notion importante qui permet de crédibiliser leur projet auprès d’investisseurs, encore réticents à financer ce genre d’innovations. Toutes les datas accumulées vont contribuer à la recherche médicale.

Sources : communiqué de presse Freedom Finance et documents Internet

Femtech

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P