FAIR : 10 propositions sur la finance à impact social

0
465

Soucieux de contribuer à la promotion et au développement de la finance solidaire, de la finance à impact à travers des actions en faveur de la défense de l’environnement, de la transition écologique et climatique, MAIF favorise également la promotion du développement de modèles d’entreprises engagées dans la recherche d’impacts positifs. L’assureur MAIF soutient ainsi son partenaire FAIR qui vient de publier son livre blanc de la finance à impact social.

FAIR est né en juin 2021 de la fusion de deux associations, Finasol et l’Impact Invest Lab. Avec plus de 120 adhérents, FAIR réunit des acteurs engagés pour faire évoluer et grandir la finance à impact social comme une des alternatives à la finance de marché. « Entreprises sociales, banques, sociétés de gestion, assureurs, ONG, grandes écoles et personnalités engagées… par notre diversité, nous couvrons désormais tout le spectre de la finance à impact social » souligne Frédéric Tiberghien, Président de FAIR. « Nos enjeux sont de promouvoir auprès des citoyens et des investisseurs institutionnels une finance plus axée sur l’impact social et environnemental que sur la rentabilité financière et de nous ouvrir davantage à l’international sur des sujets qui dépassent les frontières (promotion des investissements sociaux et environnementaux, label européen, mesure d’impact, contrats à impact social…). Nous voulons aussi faire mieux connaître nos réalisations et innovations financières pour aider des acteurs locaux à les transposer dans d’autres écosystèmes ».

La transition sociale et environnementale est l’affaire de tous

Durant la crise sanitaire liée à la Covid-19, FAIR a publié onze propositions pour un plan de relance adapté aux enjeux de l’économie sociale et solidaire, dont plusieurs ont déjà été mises en œuvre. « Aujourd’hui, nous publions un livre blanc à l’attention des décideurs publics, des citoyens électeurs, des banques, des investisseurs… » explique Patrick Sapy, directeur général de FAIR. « Nous avons tous un rôle à jouer pour construire un nouveau modèle de développement, où les intérêts des acteurs économiques et financiers et les Objectifs de développement durable convergent. Nous formulons aujourd’hui dix propositions pour amorcer, avec l’appui d’une finance conçue comme un outil, la transition sociale et environnementale ».

La MAIF investit avec le souci de contribuer au développement durable

Une démarche soutenue par la MAIF. Pionnier de l’investissement responsable, le Groupe MAIF a scellé son engagement au service d’une économie durable en adoptant le statut de société à mission en 2020. Sa filiale d’assurance vie, MAIF VIE est également devenue entreprise à mission en juin 2021, devenant ainsi la première société d’assurance vie à acquérir cette qualité. Cet engagement guide notamment la gestion des actifs confiés à MAIF par ses sociétaires à travers leurs cotisations et leur épargne : MAIF s’attache à ce que chaque euro qu’elle investit le soit avec responsabilité, transparence et dans le souci de contribuer fortement au développement durable.  En septembre 2021, MAIF a lancé, avec Eiffel Investment Group, MAIF Rendement Vert, la première unité de compte permettant aux particuliers de financer, par de la dette court et moyen terme, la transition énergétique. Depuis le 1er octobre 2021, MAIF et sa filiale d’assurance vie MAIF VIE proposent une gamme de supports d’épargne de ses contrats d’assurance vie en unités de comptes (UC) complète, cohérente, 100% labellisée ISR (Investissement Socialement Responsable), Greenfin, Finansol et Relance.

La liste des dix propositions sur la finance à impact social

Mieux financer les entreprises à forte utilité sociale

  1. Autoriser et inciter les investisseurs institutionnels à financer les entreprises à forte utilité sociale
  2. Favoriser l’émergence de fonds d’amorçage des entreprises sociales aux niveaux français et européens
  3. Développer et renforcer les outils de garantie en France et en Europe pour financer les entreprises sociales

Accompagner la transformation de la finance au service des transitions sociale et écologique

  1. Renforcer l’offre d’épargne réglementée solidaire
  2. Mettre en place une comptabilité sociale et environnementale
  3. Créer un fonds de conversion à l’économie sociale et solidaire

Impacter en innovant financièrement

  1. Déployer les contrats à impact pour favoriser l’innovation sociale
  2. Faire rayonner la finance solidaire à l’international
  3. Promouvoir le développement des monnaies locales

Rassembler les citoyens autour d’une définition commune

  1. Créer un label européen de finance solidaire

Sources : Livre blanc FAIR et communiqué de presse MAIF

 

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P