Hausse des tarifs des complémentaires santé

0
80
Pour 2022, une nouvelle hausse du coût de la vie touche les Français. La zone euro a connu l’inflation la plus haute depuis 25 ans à hauteur de 5 % au mois de décembre 2021. Après une augmentation des prix de l’énergie, des matières premières, de certains biens de première nécessité, des produits alimentaires, c’est désormais au tour des tarifs des complémentaires santé. La Mutualité Française chiffre cette majoration à 3.4%, soit plus qu’en 2021 (2.6%).

Focus sur les causes de cette augmentation et les solutions pour y faire face notamment pour les seniors.

Pourquoi les cotisations des mutuelles augmentent-elles ?

D´après la Mutualité Française les cotisations augmenteront en moyenne de 3,4% en 2022. Une étude réalisée auprès de 32 mutuelles, protégeant 17,1 millions de français, nous montre des évolutions différentes selon les types de contrat : +3,2% pour les cotisations des contrats individuels, +3,8% pour les contrats collectifs obligatoires.

Source : Le communiqué de Presse de la Mutualité Française du 7 janvier

Pour justifier cette hausse, les mutuelles avancent une demande croissante de la part d’une population vieillissante et un rattrapage des soins qui n’avaient pas été faits ces deux dernières années en raison des confinements. En effet, l’année 2021 a été marquée par une augmentation inédite des dépenses de santé. Ces coûts se sont répercutés sur elles car les mutuelles ont remboursé 6% de prestations de santé supplémentaires en 2021 par rapport à 2019 portant les remboursements des mutuelles à 16 milliards d’€.

Autre explication, le succès de la réforme « 100% santé », mise en place le 1er janvier 2021, qui donne accès à des soins et équipements (lunettes, audioprothèses et soins dentaires) avec une prise en charge à 100% par la Sécurité sociale et les complémentaires santé.

Comment faire face aux augmentations des tarifs de complémentaire santé ?

Face à l´augmentation des cotisations de mutuelles santé, se pose la question des solutions pour y faire face notamment pour l´une des parts de la population des plus vulnérables : les seniors. Avec près de 17 millions de retraités en France et 800 000 nouveaux entrants chaque année, le marché de leur santé est particulièrement porteur dans un contexte de vieillissement de la population.

Voici deux bonnes pratiques pour amortir au mieux cette hausse de prix :

  • Les comparateurs en ligne : trouver le meilleur rapport prestations-prix. Dans ce marché porteur l’offre étant large, après un an d’inscription si le tarif ne convient plus, il est possible de résilier son contrat. Les démarches sont gratuites et peuvent avoir lieu à tout moment sans aucune justification.
  • Une évaluation personnalisée pour une mutuelle adaptée aux séniors : Pour réduire le coût mensuel il faudra viser la couverture correspondante a besoins réels. En santé, « il faut porter une attention particulière à la prise en charge des hospitalisations, de l’optique, du dentaire et du niveau de remboursement des soins courants car les visites de contrôle chez les docteurs peuvent se multiplier » déclare Abdellah Nasri, le directeur de Partner Assurance, courtier spécialisé dans les mutuelles pour seniors

Eric Chenut, président de la Mutualité Française, souligne notamment que « Les mutuelles sont chaque jour mobilisées pour répondre aux besoins de santé de leurs adhérents et pour assurer un accès aux soins, partout, pour tous. Les mutuelles s’emploient à trouver des solutions capables de maintenir la couverture d’assurance de leurs adhérents pour accompagner une croissance continue des dépenses de santé des Français »

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P