Rendre l’IA plus compréhensible, le défi de la MAIF

0
1276
Selon une enquête de L’IFOP pour Impact AI datant de janvier 2021, 42% des Français ne font pas tous confiance en l’Intelligence Artificielle (IA). Ils souhaitent être mieux informés, notamment sur le respect et la protection de leur vie privée et de leurs données personnelles qui suscitent une certaine méfiance.

Bien qu’une grande majorité dit savoir ce qu’est l’IA, 25% d’entre eux ne se rendent pas forcément compte de son usage réel dans leur quotidien.

Ceci, la MAIF l’a bien compris et le groupe mutualiste se donne comme objectif de rendre l’IA plus compréhensible et transparente. Cela se traduit concrètement par la mise en place, il y a bientôt un an, de sa solution Shapash. Alors, de quoi s’agit-il ?

Shapash, c’est quoi ?

Shapash est une bibliothèque Python permettant à l’utilisateur final de comprendre une recommandation/prévision provenant d’un modèle grâce à un résumé adapté des critères qui en sont à l’origine. Elle fournit plusieurs types de visualisation qui affichent des étiquettes explicites que tout le monde peut comprendre. Que ce soit les Data Scientists, les interlocuteurs métiers, les conseillers ou le grand public, tous peuvent utiliser Shapash pour comprendre le machine Learning. Concrètement, cette application web souhaite rendre l’IA plus audible car lorsque l’on comprend les nouvelles technologies qui nous entourent, on est plus amène de leur faire confiance.

De par son rôle de mutualiste, la MAIF a un usage historique des données afin de proposer un conseil personnalisé à ses sociétaires mais également afin de prédire et maîtriser ses risques.

Cette utilisation des données, notamment avec l’IA, doit être faite mais pas à n’importe quel prix, seule une utilisation éthique est acceptable.

Comme l’explique, Yann Golhen Lead Data Scientist chez MAIF « La transparence des algorithmes que nous développons est primordiale : c’est par cette transparence que l’IA peut renforcer la confiance ! »

De plus, bien que l’application ait été développée pour des besoins internes, la volonté du groupe a été de partager en Open Source ses travaux et de contribuer à une utilisation éthique de la Data et ainsi au bien commun.

Ce fut un projet construit de façon transverse et pluridisciplinaire en interne répondant à un objectif de collaboration.

Depuis son lancement en janvier 2021, la librairie connait un franc succès et fait le tour du monde avec plus de 60 000 téléchargements.

Objectif MAIF : Mettre le numérique au service de l’homme

« A la MAIF nous sommes très investis dans le développement d’une IA de confiance au service de l’humain. Shapash a été développée dans cette intention et rend compréhensible par tous les recommandations formulées par des modèles de Machine Learning réputés “Black Box”. » expliquait également Yann Golhen Lead Data Scientist chez MAIF.

En effet, le Groupe mutualiste MAIF a pris un grand tournant vers le digital depuis plusieurs années. De grands changements ont été mis en œuvre pour rendre l’entreprise plus numérique que ce soit vis à vis de ses clients, mais aussi de celui de ses collaborateurs, ce qui a largement fait évoluer la relation client jusqu’alors peu digitalisée.

Mettre l’homme au cœur de sa stratégie digitale passe par le partage de son savoir-faire, notamment par l’Open sourcing qui permet la diffusion et le partage des connaissances facilitant la coopération en dehors de ses murs. La mutuelle propose en libre accès le code source d’outils informatiques qu’elle conçoit, sur la plateforme OSS by MAIF.

Ainsi, c’est déjà une dizaine de dispositifs au côté de Shlash, comme thoth ou otoroshi que la mutuelle propose en accès libre.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P