Fondation MAIF : la prévention comme ligne directrice

0
368
Fondée par la MAIF en 1989, la Fondation MAIF est une parfaite illustration de l’éthique humaniste de la MAIF : mettre l’Homme au centre de ses préoccupations et appliquer au pied de la lettre le célèbre adage « il vaut mieux prévenir que guérir ». Créée initialement pour soutenir les recherches sur les risques routiers, elle a élargi son champ d’intervention aux risques de la vie quotidienne, puis aux risques naturels en 2005 et enfin aux risques liés au numérique depuis 2014. Avec la volonté de faire progresser la prévention.

Agissant en complémentarité de l’association Prévention MAIF, la Fondation MAIF apporte les connaissances issues du monde de la recherche sur les causes et les conséquences des risques de toutes natures encourus par les personnes. Elle crée et diffuse des outils de prévention et de formation (applications sur smartphone, démonstrateurs, guides pratiques, vidéo, …). Les résultats des recherches soutenues sont utilisables par quiconque en exprime la demande. La Fondation MAIF accorde un grand intérêt aux recherches sur la sociologie du risque car leurs résultats conditionnent largement l’efficacité des campagnes de prévention.

Une priorité, réduire le risque routier

La protection du risque routier demeure une priorité de la Fondation MAIF. Des recherches incluant les sciences comportementales sont menées sur les nudges, en anglais « coup de pouce ». Sous forme d’images, de clins d’œil, les nudges modifient l’environnement et donc l’architecture de choix pour inciter la personne à prendre la bonne décision. Ainsi, il serait possible de préparer en amont n conducteur à la présence dans plusieurs mètres d’un passage piéton grâce aux innovations technologiques afin de le faire s’arrêter à ce dernier ; ou encore d’implémenter les innovations de telle sorte à ce qu’elles forment un parcours pour le piéton qui induise une prise de décision comportementale dès l’amont de l’arrivée dans la zone fréquentée par les véhicules motorisés. Quant au projet EuroNcasque, il vise à améliorer les casques de moto et de vélo afin de mieux protéger en cas d’accident.

Sensibiliser à la protection des données

Parmi les projets soutenus récemment, une solution pour protéger les données personnelles avec le projet PyGuard qui identifie les traces laissées volontairement ou non sur Internet en fonction des sites qui sont en lien masqué avec le site principal visité et permet à l’utilisateur d’empêcher la propagation de ses données vers ces sites tiers.

Un jeu gratuit GAO & BLAZE sensibilise les usagers et notamment les jeunes aux enjeux de la protection des données personnelles.

La Fondation MAIF se mobilise également contre les risques naturels, notamment la prévention des inondations grâce aux solutions fondées sur la nature ou encore le renforcement de l’implication individuelle.

Obtenir le financement d’un projet de recherche

La Fondation MAIF propose aux porteurs de projet de déposer une demande de financement lorsqu’ils le souhaitent. Un modèle de présentation synthétique du projet est disponible en ligne. Les principaux critères d’évaluation sont le niveau de qualité scientifique et/ou technique, la qualité et l’efficacité de l’équipe constituée, le potentiel de valorisation, la qualité des livrables et le budget. Une réponse est apportée dans un délai d’un mois. Le rapport 2020 permet d’obtenir une vision plus large du champ d’action de la Fondation MAIF.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P