Home Organisation Lutte contre les inégalités salariales entre les femmes et les hommes

Lutte contre les inégalités salariales entre les femmes et les hommes

Seules 3,5% des entreprises de plus de 250 salariés respectent l’égalité hommes-femmes, a regretté la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le 17 septembre dernier. Depuis le 1er septembre, les entreprises de plus de 250 salariés doivent publier les indicateurs relatifs aux écarts de rémunération entre les hommes et les femmes.

L’Index de l’égalité entre les femmes et les hommes permet aux entreprises de mesurer leurs avancées dans ce domaine au travers de cinq indicateurs objectifs et, le cas échéant, de mettre en place des actions correctives. Voir ici la liste des entreprises de 1000 salariés  publiée en Mars dernier. Rappelons que le vendredi 1er mars, les 1 500 entreprises françaises de plus de 1 000 salariés devaient publier leurs index de l’égalité femmes/hommes : une note sur 100 censée donner une indication sur le niveau des inégalités salariales dans chaque entreprise. Des sanctions financières sont prévues pour les entreprises sous la barre des 75 points

Rappelons que CNP Assurances et MAIF ont obtenu une note globale de 99/100. « Cette note de 99 sur 100 récompense la politique volontariste de CNP Assurances en matière de lutte contre les inégalités salariales entre les femmes et les hommes. Nous nous sommes en effet engagés depuis longtemps dans la promotion de la diversité et de la non-discrimination. Nous avons été parmi les premiers à recevoir le label Diversité en 2009. Ce dernier a été renouvelé une première fois en 2012, puis prolongé de quatre ans en 2016« , commentait Bérengère Grandjean, Directrice des Ressources Humaines de CNP Assurances.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.