Le téléphone est devenu un véritable fléau de la route

0
598
En 2004, 22% des conducteurs avouaient téléphoner au volant. Aujourd’hui, avec la progression fulgurante du taux d’équipement, la 4G et les applications GPS sur le téléphone devenu smartphone, les usages sont bouleversés : 70% des Français reconnaissent utiliser leur mobile au volant dont presque 1 sur 2 pour passer un appel (46%). De plus, 1 conducteur sur 4 textote ou lit un SMS au volant, et 1 sur 2 concède avoir l’œil rivé au GPS de son smartphone … un « distracteur » pourtant non sans danger. L’usage intensif des jeunes est alarmant : 83% reconnaissent l’utiliser en conduisant.
Voir le communiqué de presse d’Axa France.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P